Un nouveau foyer à Kachin Su, en Birmanie, pour des jeunes réfugiées

Progression : 85%

Collecté : 12 136,00€ sur 14 197,65€

Présentation du projet

En 2011, les affrontements entre l’armée régulière birmane et l’armée ethnique Kachin ont repris, 17 ans après le dernier cessez-le-feu. L’intensité des combats et des bombardements a forcé environ 100 000 kachins à abandonner leurs villages pour se réfugier dans un camp à proximité de la ville la plus proche,  à Myitkyina. La préoccupation première pour ces déplacés est de nourrir leur famille et les études passent alors au second plan. Par manque d’infrastructures éducatives, beaucoup d’enfants ne se rendent pas à l’école.

Enfants du Mékong a un programme de parrainages dans un foyer à Kachin Su, un quartier de Myitkyina. Ce foyer, tenu par des religieuses, accueille une cinquantaine de jeunes filles originaires des camps de déplacés des environs afin qu’elles puissent étudier et loger dans un cadre propice au travail et en toute sécurité. La plupart du temps, leurs familles ne peuvent pas subvenir à leurs besoins que ce soit au camp ou au foyer. Cette situation justifie l’action d’Enfants du Mékong sur place. Le foyer manque cruellement de places et ne peut accéder à toutes les demandes. Douze jeunes filles de 11 à 15 ans, dont six parrainées, sont logées dans une crèche (nursery) à Zi Lung, un autre quartier de Myitkyina situé à quelques kilomètres de Kachin Su. Cette crèche n’est pas adaptée pour être utilisée comme un foyer. Par manque de place, les filles dorment sur des paillasses sur une estrade, il n’y a pas de bureaux pour les devoirs et le bâtiment n’est pas isolé contre le froid.

C’est pourquoi, l’idée de ce projet est de construire un foyer à Zi Lung, à côté de la crèche afin de loger décemment ces douze filles et de donner accès à l’éducation à dix-huit autres qui vivent dans les IDP camps.  Ce nouveau foyer sera bâti à côté de la nurserie et composé d’un étage. Le rez-de-chaussée est dédié à la salle d’étude et le premier étage aux dortoirs. Les murs sont en brique à la base puis faits de bois. Sister Helene notre responsable sur le terrain, est en mission auprès des JRS; elle fréquente les familles de ces camps et veut aider en priorité les plus pauvres. Elle suivra ce projet de très près.

La construction de ce foyer va permettre d’accueillir en tout 30 jeunes filles venant de camps de déplacés autour de Myitkyina : Mai Na, Ja N Mai Kong, Pa La Na…

Maria Nang Mai Lu à 11 ans est parrainée depuis l’an dernier. Sa famille vit dans le camp de déplacés de Pa La Na. C’est la plus jeune des filles qui sont logées dans la nurserie de Zi Lung. Elle aime bien cette crèche car elle est à côté de son école et il y a une estrade où elle peut danser. Par contre, elle a froid la nuit et a du mal à dormir. Elle est souvent fatiguée à l’école. Outre les onze camarades de Maria, 18 autres jeunes filles seront accueillies dans ce foyer et auront ainsi l’opportunité d’étudier plus sereinement.

Merci du fond du cœur pour votre soutien.

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contactez-moi