Partenaires pédagogiques

Une responsable locale thaï, avec une filleule Enfants du Mékong

L’école du Bonheur

Enfants du Mékong a souhaité se doter d’une Charte, synthèse de sa vision et de ses valeurs. Yves Meaudre, directeur général d’Enfants du Mékong de 1986 à 2016, nous rappelle que celui dont l’enfance est entourée d’un grand amour familial a en main les clefs de son bonheur et de celui de ses enfants : « Le bonheur ne se nourrit pas des études ou du riz nécessaires à l’intelligence et au corps, mais de l’émerveillement de l’âme et des réponses données à l’esprit. C’est pour transmettre cette richesse qu’EDM a été fondée et reste fidèle aujourd’hui à l’intuition de M. Péchard. Et plus loin encore, il réaffirme qu’EDM a une vocation qui lui est propre : elle a l’ambition d’éduquer le corps, l’âme et l’esprit, respectant ainsi l’unité de l’Homme. »

Pour découvrir nos 15 pas pédagogiques

 

Quelques partenaires pédagogiques

Tel est notre projet éducatif, fondé non seulement sur des savoirs académiques et professionnels mais aussi sur une formation humaine complète (se construire soi même, s’ouvrir au monde, s’impliquer dans la société). Pour mener à bien ce projet éducatif, Enfants du Mékong s’entoure de nombreux partenaires pédagogiques. Découvrez ci dessous quelques uns d’entre eux:

 

 

L’Institut de Philosophie Comparé (IPC) à Paris est l’un de nos grands partenaires dans le développement de la formation humaine. L’obstacle de la langue est un véritable défi dans le domaine de la philosophie, mais après huit années de travail, notre parcours de réflexion philosophique est intégralement donné et reçu en khmer au Cambodge, en anglais aux Philippines. Ce long travail d’adaptation fut au cœur des préoccupations des centres EDM -de Phnom Penh au Cambodge d’abord puis Cebu aux Philippines-, qui placent la philosophie au cœur de la formation humaine. Si elle fut complexe à mettre en place, la philosophie est aujourd’hui le fer de lance de notre formation humaine, dont les fruits sont visibles et nombreux. De nombreux jeunes adhèrent à cette formation qui leur donne des clefs pour grandir vers le bonheur.

Karol & Setha est une ONG cambodgienne soutenue par Enfants du Mékong depuis  près de 10 ans. Les formateurs, tous Cambodgiens, offrent un accompagnement de très grande qualité sur les questions de relations affectives et sexuelles. Sujet souvent tabou dans les familles, ces relations sont pourtant partie intégrante du développement de nos jeunes. Karol&Setha écoute et accompagne les jeunes dans la connaissance d’eux-mêmes, les ouvrant ainsi à la relation à l’autre qui est toujours la seconde étape. Grâce à ces modules sur le long terme, puisque chacun de ces modules nécessite cinq jours complets pour instaurer un climat de confiance propice aux échanges, les jeunes réfléchissent sur leurs ressentis et leurs besoins en matière de relations, afin de mieux les comprendre et d’en devenir responsables. Ce programme lie donc l’esprit critique avec une claire compréhension des questions de sexualité dans le contexte des relations affectives. L’acronyme parle de lui-même : « Knowledge And Reflection On Life and SExuality Through a Holistic Approach ».

 

 

 

 

 

 

Writing Through Cambodia (WTC) est un programme fondé par une auteure aux Etats-Unis en 2010. Sue Guiney a l’intuition qu’à travers l’écriture de poèmes et d’histoires de leur fruit, les filleuls pourraient petit à petit augmenter leur fluidité en langue, développer des concepts abstraits encore difficile à atteindre par le seul langage quotidien, et améliorer leur confiance en eux en découvrant que toutes les pensées et les sentiments ont de la valeur.

Au cours de module d’écriture s’étalant sur six jours, les jeunes apprennent à prendre confiance en leur inspiration, en leur talent, et par le même biais, comme en arrière-plan, en leur niveau en langue étrangère, toujours suffisant pour exprimer ce que l’on ressent. Ils y apprennent aussi et surtout le respect des idées des autres, leur valeur, y expriment leurs idées, leurs rêves. Au terme du module, un livre est édité. Leur livre, concret.

A + B = 3 est une entreprise sociale qui tend à éduquer les jeunes à la gestion financière. « Because money is more than adding up figures ».

L’objectif est donc double : apprendre aux jeunes à gérer leur parrainage et aider leurs parents à suivre leur propre budget. Cette éducation financière passe d’abord, pour les jeunes et moins jeunes, par l’apprentissage de la gestion du temps. Cette question est essentielle si l’on veut pouvoir aborder les verbes anticiper et prévoir, intimement liés à la planification d’un budget et à l’épargne. Or, dans un pays bouddhiste où le temps présent prime sur celui de demain, qui parait parfois si lointain, le défi est de taille. Les formations abordent également les questions éthiques liées à l’argent, délicates mais incontournables pour ces jeunes qui sont tous issus d’une grande pauvreté. Enfin, les formations accompagnent les jeunes dans différentes décisions qu’ils auront à prendre et qui se transformeront en projets pour l’avenir plus ou moins lointain, comme le retour à la maison pour les vacances, l’achat d’un ordinateur ou le budget de leur mariage.

a + b = 3

Damien Verny
Damien Verny Direction Action Asie Contactez-moi