NOS 4 ÉTAPES D’ACTION

Notre mission consiste à soutenir, éduquer, former et insérer professionnellement les jeunes dont nous avons la charge. Nous améliorons leurs conditions de vie et les aidons à se construire intellectuellement, affectivement et moralement.

CONSTRUIRE

Nos programmes de développement, sont des initiatives locales visant à améliorer les conditions de vie des enfants pauvres (…)

En savoir plus

SOUTENIR ET ÉDUQUER

Nos programmes de développement, sont des initiatives locales visant à améliorer les conditions de vie des enfants pauvres (…)

En savoir plus

FORMER

L’accueil des jeunes en centres et foyers est aujourd’hui une des orientations stratégiques déterminantes de notre action. Le recours au foyer est parfois rendu indispensable pour des raisons d’éloignement des écoles, de sécurité ou de disparition des parents (…).

En savoir plus

 

INSÉRER

Les jeunes soutenus par Enfants du Mékong, originaires de villages isolés ou de quartiers très pauvres, ont, en grande majorité, une connaissance très faible du monde du travail et imaginent naturellement leur futur dans les seuls métiers qu’ils connaissent (…).

En savoir plus

NOS PRIORITÉS D’ACTION

Enfants du Mékong répond à l’appel d’enfants pauvres et souffrants en Asie du Sud-Est. On peut dire, d’une autre façon, que nous sommes appelés à nous pencher sur toutes sortes de vulnérabilités : des milliers d’enfants en Asie sont victimes de violences ou trop pauvres pour aller à l’école. Leur fragilité appelle d’autant plus à l’aide, à la compassion, à l’amour. En outre, nous sommes convaincus que les enfants pauvres et vulnérables sont l’avenir de leur pays, car ils peuvent devenir, si on leur en donne les moyens, des modèles de responsabilité qu’on a envie de suivre et d’imiter

HANDICAP

La pauvreté dans des zones rurales isolées ou au cœur des bidonvilles aggrave fortement le sort de nombreux enfants handicapés ou atteints maladies chroniques. Les enfants handicapés ou malades sont souvent livrés à eux-mêmes, voire rejetés par leurs propres familles.

En savoir plus

POPULATIONS ISOLÉES

De nombreux enfants en Asie du Sud-Est naissent dans un milieu rural dont les conditions sont souvent précaires. Les enfants sont appelés à travailler très tôt dans les champs. C’est souvent le seul moyen qu’ont les parents d’assurer leur subsistance

En savoir plus

RÉFUGIES ET POPULATIONS DÉPLACÉES

Enfants du Mékong agit pour permettre aux enfants exilés d’accéder à l’école et aux familles de rentrer chez elles quand la situation le permet.

En savoir plus

BIDONVILLES

L’exode rural et les migrations entraînent dans le monde entier une concentration de population autour des villes. De cette croissance désordonnée et souvent rapide naissent des bidonvilles qui se développent en périphérie. S’y concentrent misère et violence.

En savoir plus

EDUCATION DES JEUNES FILLES

Plus vulnérables, souvent considérées comme des charges et victimes de discrimination, les femmes sont statistiquement beaucoup moins instruites que les hommes. La pauvreté est aussi un facteur discriminant (…).

En savoir plus

MINORITÉS ETHNIQUES

On recense plus de 350 ethnies minoritaires dans les pays d’Asie du Sud Est. Pour autant, souvent discriminées, voire non reconnues par le groupe ethnique au pouvoir dans le pays les familles issues de ces ethnies ne peuvent parfois même pas posséder de terre dans leur propre contrée (…).

En savoir plus

NOS PAYS D’ACTION

Enfants du Mékong permet, depuis 1958, à des enfants pauvres de 7 pays en Asie du Sud-Est de retrouver une dignité en leur donnant accès à la scolarisation et à l’emploi. Découvrez les pays où nous agissons en faveur de l’enfance.

BIRMANIE

Pays essentiellement rural et composé de 135 ethnies officiellement reconnues, la Birmanie souffre de nombreux conflits internes. Enfants du Mékong y soutient toute initiative permettant d’améliorer le système éducatif à reconstruire entièrement après 50 ans de dictature militaire (…).

En savoir plus

CAMBODGE

Encore très rural, le Cambodge doit faire face à de fortes disparités, la croissance économique profitant principalement aux populations urbaines. L’éducation des campagnes est donc un enjeu majeur pour limiter l’exode rural et pour fournir du travail aux paysans dont l’emploi est de plus en plus menacé par la mécanisation de l’agriculture (…).

En savoir plus

LAOS

Très rural et montagneux, le pays « au million d’éléphants » souffre d’un manque d’infrastructure et de moyens pour développer son système éducatif. Le fort absentéisme des professeurs ainsi que la médiocrité des contenus dans les régions rurales pénalisent le développement scolaire au Laos (…).

En savoir plus

PHILIPPINES

Malgré une forte croissance ces dernières années, les Philippines doivent faire face à un creusement de l’écart entre les riches et les pauvres, à un exode rural de masse vers les grandes mégapoles ainsi qu’à un chômage de masse, le plus élevé de la région (…).

En savoir plus

 

THAÏLANDE

La Thaïlande est l’un des pays les plus développé d’Asie du Sud-Est. Pour autant, certaines minorités ethniques (Karen, Lahu, Lawa, Hmong) ainsi que certaines régions rurales (l’Issan) souffrent d’un manque d’instruction et d’un manque d’intégration à la société thaïlandaise (…).

En savoir plus

VIETNAM

Notre action s’étend du Nord au Sud du Vietnam, avec une priorité accordée au Centre et au Nord du pays. Ces régions comptant parmi les plus pauvres sont peuplées de minorités ethniques qui restent à l’écart du développement économique visible autour des grandes agglomérations (…).

En savoir plus