Parrainez un enfant pour lui permettre d’aller à l’école.

 

Enfants du Mékong est une association de parrainage depuis 1958.

En 2020, ce sont plus de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l’éducation, se construire et s’insérer professionnellement. Les enfants parrainés vivent dans 6 pays : Vietnam, Birmanie, Cambodge, Thaïlande, Philippines et Laos. L’association soutient la construction d’une centaine de projets de développement par an (écoles, puits…) et gère 10 centres et 78 foyers. Elle envoie aussi 60 volontaires de solidarité internationale, les Bambous, sur le terrain pour des missions humanitaires d’une durée minimum d’un an.

Transparence et efficacité de l'action

Forte d'une grande expérience, Enfants du Mékong s'appuie sur 900 bénévoles locaux.

Depuis 1958 Notre histoire

85,1% des fonds sont consacrés à notre mission sociale. Plus de 60.000 enfants bénéficient chaque année de notre action.

Notre transparence financière Transparence financière

Enfants du Mékong a reçu le label IDEAS de bonne gouvernance, transparence et suivi de l’efficacité de l’action en 2011, renouvelé en 2015 et 2019.

Labellisation Ideas Transparence financière

Eduquer, de former et d’accompagner les enfants et les jeunes, afin de leur permettre d’améliorer leurs conditions de vie matérielles et de se construire, intellectuellement, affectivement et moralement

Notre vision et notre déontologie Notre vision et notre déontologie

Les enfants et centres en attente d'un parrainage

Une étudiante au Laos lors de sa formation de couture
Progression : 86%

Enfants parrainés : 13 sur 15

Progression : 49%

Enfants parrainés : 77 sur 156

Guillaume d’Aboville

Enfants du Mékong, une école du Bonheur

Enfants du Mékong répond depuis 1958 à l’appel de bénévoles locaux et agit auprès des enfants et familles les plus pauvres et les plus vulnérables : Enfants des rues et des bidonvilles, enfants porteurs de handicaps, populations isolées, réfugiés, enfants issus de minorités ethniques, éducation des jeunes filles

On nous demande souvent quelle est notre ambition ? Notre conviction, c’est que les enfants pauvres et souffrants qui nous appellent à l’aide peuvent être des modèles exemplaires pour leur pays. C’est pourquoi il faut les accompagner à se construire intellectuellement mais aussi affectivement et moralement afin de devenir des adultes responsables et soucieux du bien commun.

Guillaume d’Aboville, directeur général

Srey Mao, ancienne filleule Enfants du Mékong

Je m’appelle Srey Mao et, dans mon pays, ce n’est pas facile d’obtenir un bon travail après l’université. Grâce à la formation d’Enfants du Mékong (EdM), j’ai appris qu’il fallait s’adapter à son environnement, j’ai appris à prendre des initiatives et à communiquer, à être honnête… Ce n’est pas si fréquent chez les diplômés du Cambodge. Je travaille dans une grande entreprise de téléphonie mobile à Phnom Penh depuis 4 ans et suis aujourd’hui responsable de tous les agents à l’échelle nationale. Mais ma plus grande fierté est d’avoir réussi à mettre en place un projet social au sein de mon entreprise qui sponsorise maintenant des élèves défavorisés de la province de Kratie. Je veux donner une chance à d’autres jeunes comme EdM me l’a donnée il y a 10 ans. Je m’étais promis de m’engager à aider les autres quand je serais diplômée : être acteur du développement de mon pays est ma priorité. Vous m’avez appris l’amour vrai, vous avez changé ma vie, vous m’avez rendue libre ! »

Srey Mao, ancienne filleule EDM, cadre en entreprise, aide à son tour des enfants défavorisés.

Aider les enfants en 4 étapes

Projets humanitaires en Asie

Caisse Covid-19
Progression : 41%

Collecté : 350 889,64 € sur 853 259,82 €

Birmanie Rénovation de l'école de Khwee Tha Mar- Etat Karen - enfants
Progression : 21%

Collecté : 15 577,53 € sur 72 431,76 €

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter !

Nous contacter