Parrainer les jeunes filles des villages Chin en Birmanie

Progression : 5%

Enfants parrainés : 1 sur 18

L’objectif de ce programme est de lutter contre la déscolarisation des jeunes filles des Chin Hills et des alentours de Kalay, région reculée au nord-ouest de la Birmanie. Les écoles étant fermées dans leurs villages, le parrainage leur permet d’intégrer le foyer St Joseph, où elles peuvent poursuivre leur scolarité !

Nous allons aussi soutenir 2 garçons aux alentours de Kalay.

UNE RÉGION PAUVRE ET RECULÉE

La ville de Kalay est située au nord-ouest de la Birmanie. La région voisine, les Chin Hills, est la plus pauvre de Birmanie. Kalay est peuplé à 60 % de Chins (comme les filleules du programme), venus chercher du travail et s’installer dans la plaine.

A première vue, Kalay semble être une ville très dynamique. Cependant, il ne faut pas se laisser piéger par cette première impression. En s’éloignant de la rue principale, on trouve des quartiers sous-développés où les familles vivent dans des situations de pauvreté extrême. En effet, nombreuses sont les familles qui viennent s’installer dans la ville de Kalay dans l’espoir de meilleures conditions de vie. Cependant, elles n’y trouvent pas toujours une amélioration de leur condition et sont souvent isolées, sans travail fixe, et dans l’incapacité de payer les frais scolaires de leurs enfants.

Je parraine une jeune fille

La plupart des parents des fillleuls sont travailleurs journaliers.

SITUATION DES FAMILLES AIDÉES

Les filleules du foyer de Kalay sont originaires de l’Etat Chin. Leurs familles viennent de milieux ruraux et la plupart sont travailleurs journaliers. Ils gagnent leur vie en louant leurs bras pour effectuer des travaux de ferme ou d’agriculture.

  • Les enfants sont souvent laissés à eux-mêmes pendant que les parents travaillent puisque les emplois, trop précaires, ne permettent pas de scolariser tous les enfants.
  • Quand bien même les enfants sont scolarisés, il n’est pas rare qu’ils arrêtent l’école très tôt pour travailler.
  • Le coup d’Etat a empiré la situation puisque la plupart des écoles gouvernementales sont aujourd’hui fermées dans l’Etat Chin. Les rares écoles restées ouvertes manquent de professeurs.

Les parents acceptent de laisser leurs filles étudier en foyer, dans l’espoir que celles-ci puissent avoir un avenir meilleur. Par ailleurs,cela représente une source de dépense en moins.

La plupart des jeunes que nous aidons appartiennent à l’ethnie Chin. Ils viennent des villages des alentours de Kalay.
Sister Rita, notre responsable locale

NOTRE BÉNÉVOLE LOCALE : Sister Rita

Sister Rita est soeur de la communauté de Saint Joseph de l’Apparition, une congrégation religieuse née à Gaillac, dans le sud de la France, en 1835. Leur apostolat est de se consacrer aux malades et aux pauvres, c’est pourquoi elles sont particulièrement présentes dans les écoles, les foyers étudiants mais encore les hopitaux.

Cela fait 23 ans que Sister Rita est religieuse. Née à Matupi, dans l’Etat Chin, elle est la plus jeune d’une famille de 8 enfants. Sa vocation rejoint son propre vécu, c’est pourquoi elle s’occupe de ses jeunes avec dévouement et affection.

JE PARRAINE À KALAY

HISTOIRE DE FILLEULE

Helena a 12 ans. Son père est décédé lorsqu’elle avait 6 ans et sa mère s’est remariée mais le couple n’a pas de revenus réguliers. Sa mère lui a demandé de commencer à travailler, car elle ne pouvait pas financer ses études. Heureusement, le Foyer Saint Joseph a accueilli Helena et sa sœur pour assurer leur éducation. Helena est une jeune fille très active et plutôt bavarde ! Elle aime dessiner et souhaiterait aujourd’hui devenir une artiste !

JE PARRAINE À KALAY

votre parrainage

Le parrainage servira individuellement à celles qui n’ont pas suffisamment de ressources pour payer leurs frais d’internat qui incluent : logement, nourriture, uniformes scolaires, fournitures scolaires, livres, frais médicaux si besoin et tuitions.

Le parrainage aidera aussi les sœurs à indemniser les professeurs qui donnent cours aux filles et à organiser des activités ludiques ou des séances d’information permettant de mieux comprendre les enjeux de la poursuite des études, d’une bonne hygiène ainsi que d’une bonne alimentation.

Le parrainage représente une chance incroyable pour ces enfants, non seulement un soutien financier et moral mais aussi l’assurance que nous ferons tout en notre pouvoir pour les pousser jusqu’au bout de leurs études !

AUTRES BESOINS DE PARRAINAGE

Isaure Clément
Isaure Clément Chargée de pays Birmanie Contact