Lutter contre l’insécurité alimentaire en soutenant la scolarité des enfants hmongs

Progression : 35%

Enfants parrainés : 5 sur 14

 

L’objectif de ce programme est de soutenir grâce au parrainage individuel la scolarité des enfants de minorité ethnique Hmong de deux villages au centre du Laos, entre Vientiane et le grand réservoir Nam Ngum.

DEUX VILLAGES ethniques HMONGS

Au centre du Laos, entre Vientiane et le grand réservoir Nam Ngum, se trouvent deux villages appartenant à l’ethnie hmong*. (Nous ne citons pas les noms des villages par discrétion pour nos bénévoles locaux)

Les hmongs figurent parmi la soixantaine d’ethnies culturelles présentes au Laos. Minoritaires, ils vivent souvent en marge de la société, le plus souvent en milieu rural ou montagneux et sont très pauvres. Ce peuple est également connu pour être fidèle : lorsqu’un hmong vous donne sa parole, il la tiendra ! Dans les deux villages, on est toujours surpris du nombre d’enfants rieurs qui jouent entre les maisons. C’est sans doute la plus belle richesse de ces deux villages. Les enfants aidés sont soit de religion animiste, soit bouddhistes, soit catholiques.

JE PARRAINE

Les enfants parrainés prennent le bus scolaire tous les matins

Lutter contre l'insécurité alimentaire

La maison de la famille d’une filleule parrainée par Enfants du Mékong

Dans les deux villages, les habitations sont faites de bois et de bambous pour les familles les plus pauvres, ou bien en briques et en béton.

Pour la grande majorité des familles soutenues par Enfants du Mékong dans ces villages, la rizière où travaillent les parents est louée contre quelques sacs de riz par an. La famille garde le reste de la récolte pour sa consommation personnelle. Pour ce qui est des autres produits (viande, poisson, produits d’hygiène, essence de la moto…), les parents travaillent en tant que journaliers.

Malgré cela, beaucoup de foyers ne mangent pas à leur faim. C’est notamment pour cela qu’une partie des jeunes arrête d’aller à l’école pour travailler et participer aux revenus du foyer familial.

JE PARRAINE

LE PARRAINAGE : UNE BOUFFÉE
D’OXYGÈNE POUR LES FAMILLES

Pour les familles de ces deux villages, envoyer ses enfants à l’école représente une somme que peu de familles arrivent à réunir. Financer la scolarité des enfants des deux villages permet de soulager ce secteur de dépenses pour les familles et ainsi leur permettre d’allouer une plus grande part de leur budget à l’alimentation !

Votre parrainage mensuel est utilisé par notre bénévole local pour payer les frais liés à la scolarité de votre filleul(e) : uniformes, cartables, produits alimentaires. Sur l’argent que vous versez chaque mois, 6€ sont retenus pour les frais administratifs du siège d’Asnières (personnel, comptabilité, frais de timbres, caisses d’urgences etc).

En savoir + sur le parrainage

Aider les enfants : un travail d’équipe !

Le Père Li, prêtre diocésain, est le responsable du programme de parrainage. Chaque mois, il vient distribuer l’argent du parrainage aux enfants des deux villages. Il est assisté, dans chacun de ces villages, par des pères de familles désireux d’aider les enfants sans tenir compte de leur religion. Ces supers Papas s’occupent du suivi des familles, et de la correspondance car ils connaissent très bien l’ensemble des familles des enfants parrainés. Ils s’occupent également de la comptabilité… Et l’un d’entre eux est le chauffeur de la camionnette qui emmène les enfants à l’école !

JE PARRAINE

AUTRES BESOINS AU LAOS

Marion Bernard
Marion Bernard Chargée de pays Thaïlande - Laos Contact