Construction de 4 salles de classe pour l’école primaire de Chumnik, au Cambodge

Progression : 54%

59 023 € sur un objectif de 108 099 €

Présentation du projet

L’école primaire de Chumnik a été fondée en 2001. Elle est située dans le village de Balang Chrey, sur la commune de Soea, district de Mongkol Borey, province de Banteay Meanchey.

Il s’agit aujourd’hui d’un bâtiment vétuste, offrant un espace trop restreint pour y organiser plusieurs salles de classes distinctes. Aujourd’hui, l’école ne compte que 2 salles de classe, alors que des élèves de 4 niveaux différents y sont incrits.

Malgré quelques rénovations de fortune effectuées au fil du temps par le directeur de l’école, avec le soutien du chef du village, le bâtiment n’est aujourd’hui plus utilisable. Notons que, de surcroît, le bâtiment est inondé à chaque saison des pluies.

Le projet consiste donc en la construction d’un nouveau bâtiment, qui remplacerait l’ancien bâtiment, et qui compterait 4 salles de classes, correspondant aux 4 niveaux scolaires des effectifs fréquentant l’école.

Contexte et besoin

L’école de Chumnik se trouve dans un village composé de 175 familles (1 103 personnes au total). 75% de la population est composée d’agriculteurs et 25% de journaliers travaillant dans le village ou en Thaïlande. 95 % des habitants sont bouddhistes et 5 % sont chrétiens.

Il y a actuellement 4 niveaux, pour 85 élèves dans cette école, mais il n’y a que 2 salles de classe à disposition. Cette situation incite beaucoup de familles à ne plus motiver leurs enfants à aller à l’école. Le comité de soutien du village et de l’école, le directeur de l’école et les parents des élèves travaillent en étroite collaboration avec des ONG partenaires et des organisations caritatives pour améliorer les conditions de scolarité des enfants. Ils sont aujourd’hui à la recherche d’un partenaire à même de les aider financièrement à la reconstruction de l’école.

En effet, il n’est plus concevable à ce jour d’accueillir les enfants dans les conditions actuelles, comme cela est observable sur les photos ci-après, montrant les innondations à répétition, les termites rongeant les murs, ou encore le toit présentant de nombreux trous.

 

Les bénéficiaires du projet

 

175 familles du village de Chumnik, soit environ 1 103 personnes, dont 150 élèves (estimations pour l’année scolaire 2023-2024), bénéficieront de ce nouveau bâtiment scolaire.

Monsieur Chhoeurn Sok, enseignant de deuxième année, confie :

« La construction d’un nouveau bâtiment scolaire va nous apporter un grand soutien. Les élèves et les parents se sentiront en sécurité et à l’aise pour envoyer et apprendre dans une nouvelle école. Nous aurons alors suffisamment d’espace pour enseigner et apprendre. Un environnement propice à l’étude et à l’apprentissage est vital et nécessaire, pour que nous puissions développer, avec mes collègues, notre projet éducatif. Nous remercions à l’avance les généreux donateurs qui nous soutiendrons dans ce projet immobilier, au service de l’éducatif ».

La solution proposée

Les objectifs du projet sont les suivants :

  • construire un nouveau bâtiment, derrière l’ancien bâtiment, comptant 4 salles de classe, afin que les parents, les élèves et les enseignants se sentent en sécurité pour apprendre et enseigner.
  • Equiper l’école d’une cour de récréation pour que les élèves puissent jouer et se détendre pendant les pauses, et créer un environnement favorable et sécurisé.

Sou Sam Oeurn

Le responsable local du projet

 

 

Sou Sam Oeurn est le directeur de l’école primaire de Chumnik. Il est généreux, proactif, et dévoué dans l’exercice de sa mission éducative. Il travaille en étroite collaboration avec les autorités locales, avec le bureau de l’éducation du district, et surtout avec les parents et les organisations caritatives, afin de mobiliser les ressources nécessaires au développement de l’école. Il accueille chaleureusement Enfants du Mékong pour l’ouverture d’un nouveau programme dans son école.

 

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN !

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets