Parrainer un projet durable

Parrainer un projet éducatif

Enfants du Mékong soutient de nombreuses structures en lien avec l’éducation : crèches pour les enfants des bidonvilles, internats pour les enfants de villages isolés, classes de mise à niveau pour les enfants de migrants, écoles dans les camps de réfugiés…

Vous pouvez soutenir ces structures d’accueil et d’éducation en les parrainant. Contrairement au parrainage individuel, votre don soutient la scolarité d’un groupe d’enfants qui bénéficie de ces initiatives locales. Les structures que nous soutenons sont des initiatives de bénévoles locaux : instituteurs, religieuses, chefs de villages, laïques engagés pour l’éducation…

Projets durables en attente

En Thaïlande, grâce au parrainage de projet durable, nous soutenons une maison d’accueil pour des jeunes polyhandicapés : la Mercy Home.

Parrainez en fonction
de votre budget !

Le parrainage de projet durable est un don mensuel, attribué à un projet en particulier, donc le montant est libre et déductible des impôts à hauteur de 75%. Par exemple : si vous souhaitez soutenir un projet durable à hauteur de 40€ par mois, votre don vous reviendra à 10€ par mois après déduction fiscale.

Votre parrainage peut financer des frais de fonctionnement, du matériel scolaire et éducatif, de la nourriture, des transports.

En vous lançant dans l’aventure du parrainage de projet durable, vous aidez les plus pauvres des plus pauvres à poursuivre leur éducation malgré des situations difficiles : enfants porteurs d’un handicap, les enfants des rues ou des camps de réfugiés…

Projets durables en attente

Soutenez les élèves de Sisophon

Située au Nord-Ouest du Cambodge, le Bantaey Meanchey est une région pauvre, qui souffre toujours d’un manque d’infrastructures et notamment d’écoles. Si la situation scolaire s’améliore, beaucoup d’instituteurs sont encore peu formés, insuffisamment motivés et souvent absents. Les élèves sont alors dans l’obligation de suivre des cours supplémentaires payants, que seules les familles aisées peuvent payer. Le centre Enfants du Mékong de Sisophon répond à deux besoins prioritaires :

  • Dispenser des cours gratuits aux élèves les plus pauvres de la région.
  • Proposer un accueil en foyers, pour les enfants pauvres des villages isolés du Bantaey Meanchey. Et les résultats sont là : 96% de nos jeunes ont obtenu leur baccalauréat ces deux dernières années, contre 65% en moyenne dans le reste du Cambodge.

En Birmanie, faire l'école et pas la guerre

Depuis le coup d’état de février 2021, la Birmanie s’enfonce chaque jour un peu plus dans la guerre civile. Entre les attaques des milices et les représailles de l’armée, difficile pour les enfants du pays d’imaginer un avenir positif. Sans compter qu’une très grande partie des écoles du pays ont fermé, les professeurs ayant démissionné pour protester contre le coup d’état des militaires.

De la jungle karens aux montagnes kachins, Enfants du Mékong soutient des petits foyers, permettant à la fois de nourrir, loger et scolariser les jeunes des environs. Votre parrainage permet de financer :

  • Les frais de vie de ces internats, appelés « boarding houses »
  • Le salaire de professeurs indépendants
  • Les repas des jeunes, principalement du riz.
  • L’huile des lampes, pour permettre aux jeunes d’étudier après la tombée de la nuit.

Je soutiens les foyers de Birmanie

Soutenez une classe d’affection

Le Vietnam compte 54 groupes ethniques différents, chacun ayant sa propre langue, sa culture. H’mong, Jarais, Banars… difficile pour ces populations de trouver leur place dans un Vietnam à deux vitesses, en pleine mutation économique et politique.

Pour les parents des ethnies les plus pauvres, mettre un enfant à l’école n’est pas une évidence. Un enfant qui ne travaille pas aux champs est un manque à gagner. Manque difficilement assumable quand l’école est en vietnamien, langue que ne comprennent pas beaucoup d’ethnies.

Isolés, marginalisés, beaucoup ne parviennent pas à sortir du cycle de la pauvreté.
Pour soutenir ces minorités, notre association développe des loving classes, ou classes d’affections. Ces écoles de soutien scolaire dispensent des cours dans la langue maternelle des élèves. Les professeurs, issus de ces mêmes minorités, connaissent les enfants et respectent le rythme d’apprentissage de chacun. Aujourd’hui, grâce aux parrainages d’Enfants du Mékong exclusivement, 19 professeurs enseignent au sein de 24 classes d’affection. 937 élèves y sont scolarisés gratuitement.

Je soutiens une classe d’affection

SOUTENEZ UN FOYER AU VIETNAM, OASIS D’ÉDUCATION POUR LES ENFANTS DE MINORITÉ ETHNIQUE LES PLUS PAUVRES.

PARRAINER UN FOYER

Voir la vidéo

Nos projets durables en attente de parrainage

Progression : 96%

756 €/mois sur un objectif de 784 €/mois

En savoir plus
Dominique

Dans une joie de vivre et une énergie ahurissante, Doam et Lieu se donnent à 200% pour cette petite école, sans laquelle beaucoup d’enfants seraient probablement dans la rue. Parrainer, c’est leur permettre de faire vivre durablement cette école admirable.

Dominique

Les autres types de parrainage

Parrainer un enfant

Vous accompagnez individuellement un enfant en âge d’aller à l’école, au collège ou au lycée. Votre soutien est à la fois matériel et moral, par un échange de lettres.

En savoir plus

Parrainer un étudiant

Vous accompagnez individuellement un jeune dans ses études supérieures. Après leur bac, c’est le dernier coup de pouce qui leur permettra de finir ses études et d’obtenir un diplôme. Soutenez-les sur cette dernière ligne droite, par un échange de lettre et un soutien matériel.

En savoir plus