Progression : 95%

Enfants parrainés : 179 sur 188

Enfants du Mékong propose une réponse à un manque d’infrastructures et de compétences liées à l’éducation en offrant à 2983 jeunes (chiffre 2016) issus de familles pauvres de meilleures conditions d’étude, par le biais du parrainage scolaire et de cours complémentaires gratuits. Certains de ces enfants vivent dans leur famille ; d’autres rejoignent les foyers Enfants du Mékong.
Ainsi soutenus, ils peuvent se concentrer sur leurs études, avec de beaux résultats : en 2016, 96% des filleuls de nos centres ont obtenu le baccalauréat (contre 54% au Cambodge).

Le centre Enfants du Mékong de Sisophon répond à deux besoins prioritaires :

  • Dispenser des cours gratuits aux élèves les plus pauvres de la région.
  • Proposer un accueil en foyers, pour les enfants pauvres des villages isolés du Bantaey Meanchey. Nourris et logés à proximité de leur lieu d’étude, ces jeunes bénéficient d’une formation académique, mais également d’une formation humaine, à travers une charte pédagogique exigeante.

Cette année, 153 jeunes sont accueillis dans 7 foyers.

Journée-type du lundi au samedi :
   5h : Lever
 6h : Début des cours supplémentaires au centre
 7h : Début des cours au collège ou au lycée
 11h : Déjeuner puis vaisselle et sieste ou auto-étude
 13h : Reprise des cours
 18h : Cérémonie de descente du drapeau
 18h15 : Dîner
 19h : Cours supplémentaires, activités complémentaires, étude au foyer
 22h : Extinction des feux

Dépenses moyennes pour un jeune en foyer

Utilisation du parrainage

Vos parrainages collectifs permettent de financer les frais de fonctionnement et les frais de vie des 153 jeunes accueillis dans les 7 foyers d’accueil, leur offrant ainsi de meilleures conditions de vie et d’étude. Vos parrainages collectifs assurent également la prise en charge de Marie-Veasna, jeune fille handicapée accueillie au sein du centre Enfants du Mékong à Sisophon.
Les parrains soutenant le programme reçoivent chaque année une lettre rédigée par notre équipe locale ou par des parrains en visite à Sisophon.
Ces témoignages fournissent une information sur la vie des foyers, sur les actions réalisées et les projets en cours.
Les parrainages collectifs sont très importants pour que le centre puisse offrir à un maximum de jeunes issus des villages isolés un accueil en foyer, afin qu’ils puissent étudier dans un cadre idéal.
Grâce à vos parrainages, de plus en plus de jeunes peuvent sortir de la pauvreté et poursuivre leurs études. Nombre de nos filleuls, après des études supérieures ou une formation professionnelle, ont aujourd’hui un travail stable et qualifié.

Contexte : la région de Sisophon

Située au Nord-Ouest du Cambodge, le Bantaey Meanchey est une région pauvre, qui souffre toujours d’un manque d’infrastructures et notamment d’écoles, de collèges et surtout de lycées et d’universités. . Si la situation scolaire s’améliore, un instituteur ne gagne qu’un peu plus de 100 $ par mois, et sont souvent peu formés. Insuffisamment motivés, ils sont souvent absents. Les élèves sont alors dans l’obligation de suivre des cours supplémentaires payants, que seules les familles aisées peuvent payer.

Soutenir le centre

Quelle action au Cambodge ?

Enfants du Mékong propose une réponse à ce manque d’infrastructures et de compétences liées à l’éducation en offrant à 2983 jeunes (chiffre 2016) issus de familles pauvres de meilleures conditions d’étude, grâce au parrainage scolaire et aux cours complémentaires gratuits. Certains de ces enfants vivent dans leur famille, d’autres rejoignent les foyers Enfants du Mékong. Ainsi soutenus, ils peuvent se concentrer sur leurs études, avec de beaux résultats : en 2016, 96% des filleuls de nos centres ont obtenu le baccalauréat (contre 54% au Cambodge).

DECOUVRIR NOTRE ACTION AU CAMBODGE