Aux Philippines, l’éducation pour redonner espoir aux jeunes filles d’Iriga

L’enceinte du Centre Fatima dans lequel se trouve l’orphelinat, dans la ville d’Iriga.

Dans la ville d’Iriga, dans la région de Bicol, au sud de l’île de Luzon, l’orphelinat du centre Fatima a ouvert en 2024. L’objectif principal de ce centre est de soutenir l’accès à l’éducation des jeunes qui ont des histoires familiales complexes.

  • Le parrainage permet à ces jeunes, marqués par des histoires familiales difficiles, de se sentir soutenu et encouragé dans leur parcours scolaire.
  • Le deuxième objectif est d’aider l’orphelinat dans son ensemble, y compris ses frais de gestion.

Pour ce faire, Enfants du Mékong s’engage à soutenir ces jeunes tout au long de leurs études jusqu’à la fin de leur cursus universitaire. En plus d’apporter un soutien financier à leurs études, le programme cherche également à les accompagner dans leur développement personnel, les aidant ainsi à grandir et à devenir des hommes et des femmes dotés d’une forte personnalité morale.

Je parraine

ENVOL VERS L'AUTONOMIE POUR LES ENFANTS

Le Centre Fatima s’engage à adopter une « approche participative » du développement dans laquelle les enfants formulent eux-mêmes leurs plans et prennent leurs propres décisions.

Dans ce contexte, les travailleurs communautaires jouent le rôle d’animateurs, de facilitateurs et de formateurs qui aident à faire prendre conscience qu’un changement social est possible. Les jeunes ont un cadre et des règles de vie à respecter dans le but de les responsabiliser.

Chacun d’entre eux participe aux tâches quotidiennes. Chaque jour, en complément de leurs cours, l’orphelinat organise de nombreuses activités. L’emploi du temps est assez strict afin que les jeunes retrouvent un rythme de vie et un esprit communautaire.

Je parraine

Les jeunes font leur tour de cuisine pour le dîner de l’orphelinat.

L'histoire de l'orphelinat

Depuis 1974, l’orphelinat, appelé « The Foundation Of Our Lady Of Fatima Center For Human Development », constitue le plus grand projet social géré par la communauté des ‘Daughters of Saint Augustine’. Il offre un abri, une éducation et une meilleure vie à plus de 50 enfants défavorisés ayant vécu des situations difficiles.

Actuellement, 42 jeunes sont présents au sein du centre, dont 34 filles et 8 garçons, âgés de 3 à 23 ans. Depuis 2022, suite à une accréditation gouvernementale, la communauté de sœurs ne peut plus recruter de garçons. Dans les années à venir, le centre se concentrera exclusivement sur l’accueil de filles.

Je parraine

Aider chaque enfant à découvrir les talents qu’il a reçu, afin qu’il devienne productif et qu’il atteigne ainsi une meilleure qualité de vie.

Les enfants de l’orphelinat en classe.

L’Éducation pour un avenir meilleur

Aux Philippines, les familles des filleuls d’Enfants du Mékong sont souvent nombreuses, comprenant entre cinq et une dizaine d’enfants. La majorité des familles des filleuls présents à l’orphelinat se retrouvent dans une situation de parent monoparental. Le parent se retrouve à élever seul ses enfants sans disposer de ressources stables, ainsi les enfants partent très jeunes travailler pour subvenir aux besoin de la famille.

Pour les soutenir, l’orphelinat offre un hébergement, une éducation et une meilleure vie à ces enfants, les aidant ainsi à échapper à ces contextes familiaux et à la grande pauvreté. L’école représente un coût considérable pour ces familles qui, sans le parrainage d’Enfants du Mékong, ne pourraient pas envoyer leurs enfants étudier en ville.

Je parraine

notre responsable locale : Sister Vanice Mariel Ocera

Sister Vanice, membre des « Filles de Saint Augustin » depuis 2014, assume avec dévotion les fonctions de directrice de l’orphelinat d’Iriga et de mère supérieure de la congrégation, malgré ses 28 ans.

Diplômée en éducation, elle enseigne dans l’école catholique locale et découvre avec enthousiasme le centre d’Enfants du Mékong. Son dynamisme et son optimisme animent son engagement auprès des jeunes, offrant soutien et guidance pour un meilleur avenir.

Respectée et aimée, elle incarne l’esprit de partage et d’échange au sein de l’orphelinat, avec un dévouement exemplaire au service des autres.

Sister Vanice Mariel Ocera, responsable de l’orphelinat d’Iriga.

 

C’est le dîner pour le Centre, des jeunes sont choisis à tour de rôle pour servir le repas.

LES SŒURS ET LEUR MISSION

Les sœurs religieuses dirigent également une école privée catholique qui accueille 500 étudiants jusqu’au Grade 12 (Terminale en France). L’école est payante pour les jeunes en primaire, puis gratuite pour les étudiants en collège. Les revenus de l’école servent à payer les 38 professeurs. Une maternelle est également présente et accueille 20 enfants.

Les orphelins vivent donc au sein de l’orphelinat et vont à l’école des sœurs jusqu’au Grade 12, puis poursuivent leurs études dans les universités environnantes.

Je parraine

parrainer un enfant de l'orphelinat d'Iriga

Votre parrainage mensuel, distribué tous les mois par Sister Vanice, est utilisé par votre filleule pour payer ses frais scolaires, achat de matériel, transport, cantine etc. En parrainant :

  • Vous recevrez un dossier de parrainage complet vous présentant votre filleul(e), sa famille, son environnement…
  • Vous recevrez chaque mois la newsletter d’Enfants du Mékong
  • Vous serez invités à de nombreux évènements en France
  • Vous avez la possibilité d’aller rendre visite à votre filleul(e) aux Philippines

JE PARRAINE

+ D’INFOS SUR LE PARRAINAGE

Les sœurs et les jeunes de l’orphelinat d’Iriga vous attendent de pied ferme.
Alix de Changy
Alix de Changy Chargée de pays Philippines Contact