Plongez dans la mission de Clémence au Laos – Sac au dos

Clémence est partie un an au Laos comme Volontaire Bambou. Au milieu de sa mission, après quelques mois d’immersion, découvrez son témoignage émouvant sur la webradio EDM

J’écoute le podcast SAC AU DOS    Je soutiens la mission de Clémence

 

 

SAC AU DOS, l'émission qui vous immerge dans la vie d'un bambou

SAC AU DOS reçoit aujourd’hui Clémence qui donne une année de sa vie pour les enfants du Laos

 

Parrainez un enfant au Laos une action concrète et durable

Je Parraine 

Le parrainage est un soutien dans la durée qui permet à votre filleul d’étudier sereinement. Grâce à vous, il prend chaque matin le chemin de l’école et ne travaille plus dans la rizière ou sur la décharge. Le parrainage permet aussi d’améliorer concrètement sa vie et celle de sa famille. Un enfant parrainé est scolarisé, nourri et habillé.

 

Soutenez la mission de Clémence

Je soutiens 

Afin de mener à bien cette mission, Enfants du Mékong recherche les fonds nécessaires pour financer le projet de Clémence. Le montant total du budget s’élève à 9 000 €.
75% de votre don est déductible de l’impôt sur le revenu, pour les personnes imposables en France !
Merci de votre aide et de votre soutien !

Ce que Clémence nous avait confié avant son départ en mission...

Pourquoi je pars en volontariat :

 

Tout juste diplômée d’un master en ressources humaines, j’ai effectué mes deux dernières d’études en alternance où j’ai beaucoup appris. En parallèle, j’ai toujours aimé m’engager dans divers projets associatifs et l’envie de consacrer une année pour être au service des autres s’est fait de plus en plus ressentir. Aujourd’hui, je mesure la chance que j’ai d’avoir une famille et des amis qui me soutiennent dans mes projets d’études, professionnels et personnels. De même, j’aimerais venir en aide à des jeunes en situation de précarité, pour leur transmettre du mieux que je peux tout ce que j’ai pu recevoir. Aussi, avant de trouver un travail, je souhaite partir en mission de volontariat de solidarité internationale pour m’enrichir et m’imprégner d’une culture différente de l’Occident. C’est donc avant tout une expérience humaine, riche de rencontres et d’histoire que je m’apprête à vivre.

Pourquoi je pars avec « Enfants du Mékong » :

J’avais beaucoup entendu parlé de l’association Enfants du Mékong autour de moi, par mes proches, des amis, et des collègues. Dès les premiers échanges avec les anciens volontaires et autres membres de l’association, j’ai été sensible par leur accueil chaleureux, leur bienveillance et la manière dont ils m’ont accompagnée pour discerner dans mon choix de partir en mission. J’admire le soutien et l’accompagnement quotidien qu’elle offre à tous ses volontaires. Les valeurs et les actions de l’association me plaisent particulièrement et répondent à mes attentes. 

Enfants du Mékong vient en aide aux jeunes issus des pays d’Asie du Sud-Est afin de faciliter l’accès à l’éducation, quelles que soit leur histoire, leur culture, leur religion, leurs mœurs et coutumes. Le rôle des volontaires est de participer aux projets pédagogiques afin d’accompagner les jeunes enfants et adolescents dans la construction de leurs projets de vie, les aider à s’instruire, grandir, s’accomplir et s’assumer pleinement. C’est donc avec joie que je souhaite m’investir dans ce si beau projet !

Ma mission :

Pendant un an, je vais être coordinatrice de programmes de parrainage et de projets de développement au Laos, dans le centre basé à Thakhek, la capitale de la Province de Khammouane.

Ma première mission consistera à s’assurer du bon déroulement des programmes de parrainage. Pour cela, j’irai visiter les différents programmes d’Enfants du Mékong de la région afin de veiller à la scolarisation des enfants et participer à la bonne gestion financière des programmes. Mon rôle sera ensuite d’entretenir et créer le lien entre les filleuls, la famille et le parrain par la rédaction de rapports de visites, avec le siège de l’association en France.

Il me sera également demandé de mettre en place des actions afin de conseiller les jeunes adolescents et étudiants dans la construction de leur projet et de favoriser les relations avec les écoles et universités locales.

Enfin, en collaboration avec le responsable local, j’aurai en charge des projets de développement dont mon rôle sera de définir le besoin, le communiquer au siège afin de mesurer la faisabilité du projet, et assurer un suivi du projet jusqu’à sa réalisation.