Les villages isolés de Paksé

Dans le sud du Laos, entre le plateau des Bolavens et la ville de Paksé, de nombreux villages reculés n’offrent pas la possibilité aux enfants d’étudier plus loin que l’école primaire.

 

Je parraine

Progression : 57%

Enfants parrainés : 4 sur 7

À une vingtaine de kilomètres de Paksé se trouve le plateau des Bolavens, ses plantations de café, ses nombreuses cascades et ses forêts profondes. Sur le plateau se cachent des villages difficiles d’accès regroupant parfois quelques dizaines de maisons. Les villages comptent parfois une école primaire, rarement un collège.

Dans tous les cas, il est reconnu qu’à Paksé, le niveau scolaire est supérieur à celui des écoles de village. Étudier à Paksé permet aussi de faire des études supérieures et différentes formations post-bac comme mécanique ou électricité.

Enfants du Mékong soutient donc un foyer dans le quartier Bangyor, à la périphérie de la ville de Paksé. Ce foyer permet aux jeunes des villages alentours d’habiter à proximité de leur collège, lycée ou université. Les jeunes accueillis viennent de familles nécessitant une attention particulière, aux situations souvent difficiles : séparations, maladie, fragilité économique et sociale…

Je parraine !

Découvrez d'autres besoins de parrainage au Laos