Au cœur de Karuna à Battambang

Au Cambodge, le handicap est perçu comme la conséquence du karma. La croyance locale veut qu’une personne déficiente « purge sa peine » d’une vie antérieure qui n’aurait pas été bonne.

Je parraine

Progression : 42%

Enfants parrainés : 6 sur 14

Karuna et le handicap au Cambodge

 

Mgr Kiké, avec un enfant accompagné par KARUNA

 

En Khmer, Karuna signifie compassion !

Depuis 20 ans, Monseigneur Enrique Figaredo, que les Cambodgiens appellent «Mgr Kiké», porte une attention particulière envers les plus fragiles et ceux qui sont porteurs de handicap.

Depuis six ans, l’association Karuna soutient plus de 300 enfants en situation de handicap. Elle essaye d’améliorer la qualité de vie des enfants ayant une déficience intellectuelle, souvent perçue comme la punition d’une ancienne vie (le karma). De fait, les enfants porteurs d’une déficience intellectuelle au Cambodge restent isolés. Ils restent chez eux, ne vont ni au marché ni à l’école et ne jouent pas avec les autres. Il arrive que les familles aient honte de ce handicap. Certains enfants restent ainsi cachés dans les maisons, loin du regard des autres. L’objectif de l’association n’est pas de remettre en cause les croyances locales. Mais de dédramatiser le handicap, de montrer que chacun est capable de progresser, de s’épanouir et de grandir. Ainsi, l’association vient en aide aux familles (noyau essentiel de l’enfant), intervient dans les villages et forme une équipe capable d’accompagner ces enfants.

Au Cambodge aucune formation n’existe encore dans les domaines de l’éducation spécialisée, la physiothérapie ou encore l’aide à l’insertion et l’inclusion. C’est pourquoi la mission de Karuna ne fait que commencer.

Comment nous aider dans cette mission ?

Nous proposons un parrainage individuel pour aider ces jeunes tant humainement que financièrement.

  • Le parrainage individuel : Vous parrainez un jeune porteur de handicap, et votre parrainage couvre 50% des besoins de l’enfant. L’enfant ne sera peut-être pas en mesure de vous écrire régulièrement, mais nous encouragerons la correspondance. L’impact de cette correspondance sur ces enfants est bien plus grande que vous ne l’imaginez. En leur écrivant vous leur permettez de créer une relation avec autrui, vous lui donnez confiance en eux et vous leur offrez la chance d’être comme les autres enfants.

Je parraine un enfant

+ d’informations sur le parrainage d’un enfant

 

Leçon avec une petite fille de Karuna

Mieux comprendre l’esprit du parrainage individuel avec Karuna

Nous favorisons le parrainage individuel pour ces enfants porteurs de handicap parce qu’avec la correspondance vous établissez une relation, un lien avec l’enfant et vous participez activement à son inclusion. Que ces enfants puissent avoir les mêmes clés et les mêmes opportunités que les autres enfants.

Même si l’enfant ne sera pas en mesure de vous écrire régulièrement, peut-être vous fera t-il un dessin… De votre côté, il n’est pas nécessaire d’écrire de longues lettres, une ou deux cartes postales chaque année suffiront. Soyez cependant certains de l’impact et de la joie que vous procurerez en envoyant un petit mot.

Nos volontaires français vous tiendront informés en vous envoyant une fois par an des nouvelles de votre filleul !

Parrainer un enfant

En s’engageant dans un parrainage individuel d’une personne en situation de handicap, vous avez conscience de l’engagement pérenne qu’il implique. Il peut être de longue durée.

Concrètement, les équipes vont donner du temps à ces enfants isolés. Ils apportent leurs compétences et leur expertise. Ils ont tous été formés au « prendre soin », à l’attention donnée, au sourire apporté et à la bienveillance témoignée. Ils les aident en leur apportant à domicile de la dignité et en leur donnant confiance, en lien avec les familles. L’objectif, systématiquement, est d’ouvrir des possibilités d’inclusion à l’enfant. Qu’il puisse aller à l’école, qu’il puisse jouer avec les enfants du voisinage, sortir avec ses parents, et un jour, travailler pour être autonome.

KARUNA entend bien changer le monde, mettre le pauvre au cœur de la société. Nous sommes persuadés que le plus pauvre est une richesse pour faire grandir la société cambodgienne de demain.

Parrainer un enfant porteur de handicap au Cambodge

Concrètement, votre parrainage permet à un enfant porteur de handicap de s’ouvrir au monde, et de bénéficier de ce programme d’inclusion qui lui permettra petit à petit de (re)découvrir l’école, des amis et sa famille.

Pour 28€, 7€ après déduction fiscale, vous permettez à un enfant de débuter une nouvelle vie ! Mais au-delà de ce soutien financier, le soutien moral que vous apportez est un cadeau fabuleux !

Je parraine

Découvrez nos besoins au Cambodge