Construction d’un foyer pour les garçons de Mobye

A Mobye en Birmanie, c’est l’effervescence ! Le projet de construction d’un foyer de garçons vient tout juste de s’achever. Grâce à notre bambou sur place, nous avons la joie de vous partager cette aventure et de vous montrer une fois de plus un fruit concret de notre engagement commun pour nos enfants d’Asie.

Bilan d’un projet riche en émotions….et en images !

Le nouveau foyer de garçons
Le nouveau foyer de garçons

Contexte local

La petite ville de Mobye, située tout au sud de l’Etat Shan à la frontière avec l’Etat Kayah; se trouve au carrefour de la Chine, de la Thaïlande et du Laos. Dans cette région sinistrée de la Birmanie qui porte encore les séquelles de la guerre contre l’armée birmane, la population vit principalement de la culture du riz,  du pavot ou du petit artisanat. La région manque d’infrastructures de base alors que la situation scolaire et sanitaire est très critique. Le foyer de Mobye a été fondé il y a une trentaine d’années dans la ville de Mobye, alors que les conflits armés faisaient encore rage dans la région. Il est aujourd’hui géré par des religieuses. Cette structure accueille 110 jeunes issus des villages les plus reculés du Sud de l’état Shan et de l’état Kayah pour leur permettre de poursuivre leur scolarité dans le secondaire. Ils peuvent ainsi se rendre au collège et étudier dans de meilleures conditions. Le programme de parrainage Enfants du Mékong de Mobye soutient déjà une quarantaine de ces enfants les plus pauvres. Quatre professeurs sont chargés d’organiser des cours de soutien et de proposer des activités pédagogiques pour les enfants.

Genèse d’un projet

Le bâtiment des garçons du foyer, vieux de plus de 30 ans, était délabré et insalubre.  Le toit était en tôle ce qui chauffe la pièce très vite et provoquait de grosses chaleurs durant les mois de mars, avril et mai. Les nombreux trous du toit laissaient passer les trombes d’eau des mois de juin à septembre ce qui posait des problèmes de moisissures et d’odeurs. Enfin, le bruit assourdissant de la pluie sur le toit en tôle lors des averses était également source de tracas.. Avec des murs et un toit délabrés, le foyer n’était donc pas du tout isolé de la chaleur et du froid (les nuits d’hiver, la température peut descendre jusqu’à 5 degrés). Les poutres de bois servant de piliers pour le bâtiment étaient détériorées et les fondations n’étaient plus assez solides pour envisager une simple rénovation. La construction d’un nouveau bâtiment, sur le terrain appartenant aux sœurs, s’imposait pour permettre aux 50 garçons de vivre dans un cadre plus sain et sécurisé.

Les fondations et la structure en métal
Les fondations et la structure en métal

Les étapes en image de la construction

Grace aux généreux dons, le projet a été entièrement financé et l’argent a pu être envoyé sur le terrain en février 2018. Les travaux ont commencé rapidement début mars avec le terrassement du terrain, la creuse des fondations puis la pose de la structure en métal. Gage de robustesse et de longévité, le choix et l’édification d’une structure en métal constitue aussi une innovation dans la région.

La petite avancée du toit permet de protéger l’entrée lors des averses.
La petite avancée du toit permet de protéger l’entrée lors des averses.

Les ouvriers ont travaillé plus de 2 mois pour ériger les murs, faire le sol, installer l’électricité, un plafond isolant, les fenêtres, démonter et remonter les lits des enfants. Aujourd’hui le travail est terminé, et les enfants disposent d’un espace personnel aussi raisonnable que possible au sein d’un vaste dortoir. Ce bâtiment comporte également une pièce annexe qui servira de chambre et de bureau à un professeur chargé de veiller sur les enfants en toute occasion.

Les échafaudages en bambous ont permis de construire et d’enduire les murs
Les échafaudages en bambous ont permis de construire et d’enduire les murs

 

Pose des fenêtres en bois
Pose des fenêtres en bois

Ce bâtiment en dur avec des fondations solides est fait pour durer au moins 40 ans. Les finitions ont été réalisées il y a peu et l’aménagement superbement réalisé comme vous pouvez le voir sur cette photo.

L’intérieur du bâtiment terminé et aménagé avec l’installation des lits superposés.
L’intérieur du bâtiment terminé et aménagé avec l’installation des lits superposés.

 

Voilà, c’est déjà la fin de ce bilan…. mais seulement le début de l’aventure pour tous les enfants qui vont habiter dans ce superbe foyer !

A vous tous amis, parrains, marraines, contributeurs de ce projet ou de tant d’autres nous voulions adresser nos remerciements. C’est grâce à votre soutien que ce projet a pu se concrétiser et changer la vie des 50 garçons du foyer de Mobye qui peuvent désormais vivre et étudier dans d’excellentes conditions !

A Mobye en Birmanie c’est l’effervescence. En France aussi !

Les enfants du foyer de Mobye vous disent MERCI !

Et pour découvrir d’autres projets en cours chez Enfants du Mékong, c’est par ici !