Plongez dans la mission de Stéphanie au Laos – Sac au dos

Stéphanie est partie un an au Laos comme Volontaire Bambou. Au milieu de sa mission, après quelques mois d’immersion, découvrez son témoignage émouvant sur la webradio EDM

J’écoute le podcast SAC AU DOS    Je soutiens la mission de Stéphanie

 

 

SAC AU DOS, l'émission qui vous immerge dans la vie d'un bambou

SAC AU DOS reçoit aujourd’hui Stéphanie qui donne une année de sa vie pour les enfants du Laos.

 

Parrainez un enfant au Laos une action concrète et durable

Je Parraine 

Le parrainage est un soutien dans la durée qui permet à votre filleul d’étudier sereinement. Grâce à vous, il prend chaque matin le chemin de l’école et ne travaille plus dans la rizière ou sur la décharge. Le parrainage permet aussi d’améliorer concrètement sa vie et celle de sa famille. Un enfant parrainé est scolarisé, nourri et habillé.

 

Soutenez la mission de Stéphanie

Je soutiens 

Afin de mener à bien cette mission, Enfants du Mékong recherche les fonds nécessaires pour financer le projet de Stéphanie. Le montant total du budget s’élève à 9 000 €.
75% de votre don est déductible de l’impôt sur le revenu, pour les personnes imposables en France !
Merci de votre aide et de votre soutien !

Ce que Stéphanie nous avait confié avant son départ en mission...

Descriptif du projet

Pourquoi je pars en volontariat :

Voilà déjà plusieurs années que je souhaite partir pour une mission de plusieurs mois dans un pays étranger. J’ai toujours aimé aider les autres et j’avoue avoir un petit goût pour l’aventure !  Cette année, je vais finir mes études et c’était donc pour moi le moment idéal pour concrétiser mon projet.

Si je pars, c’est avant tout pour me mettre au service des plus pauvres et donner du sens à ce que je fais. Je suis consciente de la chance que j’ai eu tout au long de ma vie et de la facilité avec laquelle on accède à l’éducation en France. Donner de mon temps et de mes compétences pour aider des personnes qui ont eu moins de chance s’est imposé à moi comme une évidence.  

Pourquoi je pars avec « Enfants du Mékong » :

Je connais les enfants du Mékong depuis très longtemps et j’admire depuis toujours l’action qu’ils mènent en Asie. Tout au long de mon cursus universitaire et de mes stages, j’ai souvent côtoyé le domaine de l’éducation et j’ai pris conscience de son impact sur l’avenir d’un enfant et de sa famille. L’action des enfants du Mékong permet ainsi aux jeunes asiatiques d’avoir accès à l’école, ce qui est à mes yeux le meilleur moyen de les aider à sortir de leurs conditions de vie souvent difficiles. Je pars donc avec les Enfants du Mékong confiante et motivée. 

Ma mission :

Pendant cette année à Luang Prabang, j’aurais une mission d’éducateur, de coordinateur de projet et de coordinateur de programme. Cette mission se déroule à l’école des sœurs de la charité qui accueille des enfants sourds et muets mais aussi des enfants entendant. Cet aspect de la mission a beaucoup de sens pour moi étant moi-même malentendante. Consacrer du temps à ces jeunes sourds et muets représente donc beaucoup pour moi et me donne davantage envie de m’investir dans ma mission. Je vais également coordonner les programmes de parrainage de la région en rencontrant notamment les filleuls et leurs familles.