L’histoire des noms en Birmanie

En Birmanie, la notion de prénom et nom de famille n’existe pas, le nom est propre à chacun. Il est composé de plusieurs syllabes, parfois trois ou même cinq, ayant chacune une signification. Même s’il est possible d’inclure un ou plusieurs prénoms du père ou de la mère dans le nom de l’enfant, cela n’a rien de systématique et serait plutôt nouveau, dû à l’influence occidentale. Il est très courant que le nom inclut des qualités que l’on souhaite à son enfant, par exemple : Aung = réussite, Aye = serein, Chit = amour et Khin = affectionné. Il arrive aussi que le nom fasse référence à l’astrologie car le bouddhisme donne une grande importance au jour de la naissance et à l’astre associé. C’est également valable dans les différentes ethnies avec quelques variantes, les Shan tendent à beaucoup inclurent le jour de la semaine.

Jeune garçon Karen

D’autre part, sauf si l’on est familier avec cette personne, l’usage veut que l’on rajoute un titre honorifique devant son nom qui répond à une hiérarchie et aux liens de parentés éventuels qui les unissent. On ajoutera Daw (tante) pour une femme et U (oncle) pour un homme si ce sont vos aînés. Les enfants Karen en particulier, incluent toujours le titre garçon ou fille dans leur prénom, Naw pour une fille, Saw pour un garçon. Et dans la vie de tous les jours, l’usage du nom de la personne n’est pas si courant. On l’appellera plutôt petit(e) frère/sœur ou grand(e) frère/sœur. Pour couronner le tout, pour aider son karma il est possible de changer de nom au cours de son existence comme l’a fait le General Ne Win qui a gouverné la Birmanie sous la dictature ; né sous le nom de Shu Maung, il décidera de se faire appelé Ne Win « Soleil brillant » pour marquer son ascension.

Clémentine, bambou Birmanie

  • Les informations et données personnelles recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé confidentiel à destination d’Enfants du Mékong. Depuis 1958, Enfants du Mékong n’a jamais communiqué, échangé ou vendu vos données personnelles et s’engage à ne jamais le faire. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Enfants du Mékong soit par mail à contact@enfantsdumekong.com, soit par courrier à Enfants du Mékong, 5 rue de la comète 92600 Asnières sur Seine.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En résumé :

-les patronymes ont moins d’importance en Birmanie (et en Asie du Sud-Est en général) que dans nos pays occidentaux ; on peut en changer facilement.

-il n’y a pas de noms de famille en Birmanie

Naw = « titre » pour une fille karen
Saw = « titre » pour un garçon karen
U = monsieur
Mg = « titre » pour un jeune homme
Daw = Madame / Mademoiselle
Ma = »titre » pour une jeune fille (souvent l’aînée de la famille)

Parrainez en Birmanie