Le projet santé sauve une filleule vietnamienne

Témoignage de Hong Hanh, filleule à Saigon

Hong Hanh est une jeune filleule en 3e année de Sciences Sociales à Saigon.
Issue d’une fratrie de 5, dont une sœur jumelle étudiante également, elle n’aurait pas pu atteindre ce niveau d’études supérieures avec sa sœur sans l’aide de ses parrains et du foyer d’étudiantes de sœur Saï, où elle est logée à moindre frais. Cette année, elle s’est vu diagnostiquer un problème cardiaque très important, mettant sa vie en danger (« communication interauriculaire»). Les médecins ont préconisé une opération d’un coût inaccessible pour la mère, seule à élever ses enfants, qui a dû hypothéquer sa maison, son seul bien, en vue de payer l’opération. Finalement, le projet santé a permis de rembourser cette dette. L’opération s’est très bien passée et Hong Hanh a pu reprendre ses études.

Elle nous a fait parvenir un mot de remerciement :

« Chers bienfaiteurs, je m’appelle Hong Hanh, je vous écris cette lettre pour vous remercier infiniment de m’avoir tant aidée pour mon opération : j’y ai trouvé le courage d’être opérée du cœur car je savais que c’était une opération importante et difficile. Et l’opération a réussi.
Maintenant, ma santé est bien meilleure. Ce trimestre, j’ai reçu l’argent de l’association pour payer les frais d’hospitalisation. Il me reste même une somme pour le traitement médical. Je vous suis si reconnaissante. » Hong Hanh

Hong Hanh, filleule à Saïgon
Hong Hanh, filleule à Saïgon
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.