Partir à la rencontre de sa filleule au Laos

Témoignage de Claudine et Michel, parrains de Chai au Laos

« Nous sommes les parrains depuis plusieurs années de Chai, une jeune Laotienne. Cette année, nous avons décidé d’aller au Laos pour la rencontrer. Par les échanges de lettres avec elle et les quelques photos et comptes-rendus précis envoyés par la volontaire Bambou de Thakek, notre imaginaire de parrains a essayé de se représenter la vie de Chai et celle de son village. Pas si simple ! Le contenu des lettres est souvent peu descriptif et, sur les photos, Chai, conformément à l’habitude qu’ont les Laotiens, présente un visage impassible.

Ce 14 novembre, nous avons rendez-vous en début d’après-midi avec la volontaire. Elle nous présente au prêtre de la paroisse, responsable du programme, et à la sœur qui, d’une conduite aussi légère que sûre, malgré la piste défoncée, nous emmène dans un gros 4×4 vers le village de Chai afin d’y arriver un peu avant son retour de l’école.

Une fois arrivés, nos trois accompagnateurs nous font découvrir le village, ses habitants et tous les enfants qui viennent à notre rencontre, l’école primaire étant finie à cette heure. Après quelques photos avec la maman de Chai devant sa maison et tout le petit groupe qui nous accompagne, nous revenons sur nos pas pour ne pas manquer l’arrivée de notre filleule. Le Père, installé sous une maison sur pilotis, appelle les enfants bénéficiant d’un parrainage pour leur remettre l’argent du mois, tandis que la volontaire les prend en photo pour mettre à jour leurs fiches. Un monsieur plus âgé passe nous saluer et revient plusieurs fois aux nouvelles.

Un premier véhicule de type tuk-tuk arrive. Non, Chai n’y est pas, l’émotion monte en nous. Un deuxième véhicule le suit, nous sommes à quelques mètres de l’avoir à nos côtés !

Claudine et Michel, parrains de Chai au Laos
Claudine, Michel et leur filleule Chai

Grâce à la Bambou qui nous accompagne et à la sœur, nous commençons à échanger avec elle. Quel plaisir de découvrir notre filleule pleine de sensibilité et finalement si éloignée de l’image que nous avions d’elle ! Le monsieur plus âgé qui venait aux nouvelles n’est autre que son grand-père. Il nous invite à dîner chez les parents de Chai, invitation que nous acceptons avec joie pour prolonger ces instants merveilleux. Arrivés dans la maison de Chai, nous la retrouvons avec toute sa famille, le Père, la sœur et aussi plusieurs habitants du village qui viennent partager le repas. Aucun mot n’est pour l’instant échangé. Nous sommes très émus. Après les lettres et les photos, la voici, avec un grand sourire, des yeux si expressifs, une grande jeune fille pleine de vie qui devient à cet instant notre filleule bien réelle, à laquelle nous sommes si heureux d’apporter un peu d’aide matérielle ainsi qu’à sa famille. Bien sûr, nous procédons à la séance de photos avec Chai : c’est un grand moment de bonheur, presqu’irréel, une petite cérémonie du Baci. Animisme et christianisme font ici bon ménage : le Père commence par bénir l’ensemble des aliments qui composent le Baci. Recevoir ainsi de toutes ces personnes du bout du monde, leurs vœux de santé et leurs souhaits pour la suite de notre voyage nous touche d’autant plus que leur quotidien est si difficile.

Pendant le repas, le grand-père de Chai s’est placé à côté de nous, il nous montre sa joie de nous recevoir et nous pose beaucoup de questions. Voir Chai chez elle, dans son univers familial et entourée des personnes du village est pour nous un vrai moment de bonheur. Le repas se termine et il faut repartir. Dans la nuit, Chai nous accompagne avec une lampe torche jusqu’à notre voiture. Chai et Claudine se tiennent par le bras dans cette marche nocturne. Que de sentiments partagés en ces brefs instants. Dernières paroles de joie et de vœux échangées avec Chai, moment d’étreinte avec Claudine, ces quelques heures passées dans ce petit village resteront un souvenir inoubliable pour nous où tout le sens de notre parrainage s’est en quelques instants cristallisé. Nous remercions vivement le Père, la sœur et la volontaire qui nous ont si bien aidés lors de cette magnifique rencontre. »

Toute l'actualité du Laos

Alice Peltié
Alice Peltié Chargée de pays Thaïlande – Laos Contact