Rentrée solidaire 2023 : 15 jours pour remplir la salle de classe !

Les cartables sont prêts, les crayons taillés, les jeux sont rangés : en France c’est la rentrée ! Mais en Asie, 14 millions d’enfants ne pourront pas rejoindre les bancs de l’école cette année…

Alors, pour faire rimer rentrée avec solidarité, nous vous proposons de compléter la photo de classe de la promo du lapin ! 18 enfants en Asie du sud-est attendent un parrain, une marraine, ou une famille pour les soutenir pour rejoindre les bancs de l’école !

Concrètement, comment ça marche ? Découvrez les portraits des écoliers. Lorsque vous parrainez, votre filleul rejoindra les bancs de l’école en Asie, et son avatar apparaîtra sur la photo de classe ci-dessous ! Une belle opération à suivre en famille pour commencer l’année scolaire, et sensibiliser nos jeunes à la chance qu’ils ont d’aller à l’école !


4 jeunes attendent encore un parrainage !

Nos besoins actuels sont immenses en Asie du sud-est : plus de 900 enfants sont en attente d’un parrainage. Il est bien sûr possible de parrainer un enfant en primaire hors « opération rentrée solidaire » sur notre site internet : nos besoins

RJ a 14 ans et il est en 4ème. Son père est endetté suite à l’hospitalisation de sa femme, décédée il y a quelques années. Le père de RJ a décidé de l’envoyer au foyer de CASA MIANI afin qu’il puisse étudier et vivre dans de meilleures conditions. RJ est un jeune homme réservé mais souriant, passionné par le sport (en particulier le basket). Plus tard il aimerait devenir ingénieur et pour cela, un parrainage sera un réel soutien.
RJ est parrainé !

Phone est un jeune adolescent très humble, discret, et toujours prêt à rendre service. Il habite dans un foyer proche du collège car la maison de ses parents est très isolée. Ils travaillent dans les champs de café et ont peu de moyens, ils ne peuvent soutenir leur fils dans sa scolarité. Phone est parrainé !

Phonesavanh a 18 ans et il est en seconde. Il habite dans le village de Danxang. Son père travaille en tant que journalier, parfois en tant qu’ouvrier agricole ou de construction. Après l’école, il travaille dur pour aider sa petite famille en faisant agent de nettoyage pour une école maternelle. En le parrainant, vous lui permettez d’aller le plus loin possible dans sa scolarité ! Phonesavanh est parrainé !

Christina a été accueillie par les sœurs alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille. Christina n’a jamais revu sa famille depuis qu’elle est partie avec la Soeur Roda qui s’est depuis toujours occupée d’elle. Christina aimerait devenir à son tour religieuse et éducatrice, elle a même pour projet d’ouvrir une école. Christina est parrainée


Le parrainage, qu’est-ce que c’est ?

Pour 28€ par mois (soit 7€ après déduction fiscale), vous permettez à votre filleul en Asie du sud-est d’aller à l’école. Votre parrainage est un soutien financier et moral, qui se concrétise par la correspondance. Vous pouvez parrainer seul ou en famille !

La répartition de l’argent du parrainage peut varier en fonction de la situation du filleul et de sa famille (transport scolaire, cours supplémentaires, matériel, logements…) mais l’objectif reste le même : permettre aux enfants les plus pauvres d’aller à l’école pour reprendre en main leur avenir.

Ils sont déja parrainés !

Saw Kaw Law Lar est le dernier de trois enfants. Il étudie en Grade 4, l’équivalent du CM2. Lorsqu’il a du temps libre il aide ses parents dans les plantations malgré son jeune âge. Ceux-ci vivent de la récolte du riz et de légumes, et il est très difficile pour eux de payer les frais de scolarité de Saw Kaw Law Lar. Plus tard, il voudrait devenir enseignant pour aider les enfants qui ont vraiment besoin d’aide. Le parrainer, c’est lui offrir la chance d’un avenir meilleur grâce à l’éducation ! Saw Kaw Law Lar est parrainé !

Puri est un jeune garçon de 10 ans qui est en CM2. Puri est sérieux et à l’école, il aime beaucoup les cours de mathématiques. Plus tard, il aimerait devenir policier pour arrêter les méchants ! Puri a perdu son papa. Ses grands-parents étant trop âgés pour travailler, c’est sa maman qui a la responsabilité de nourrir toute la famille. Elle fait des petits boulots au jour le jour, avec un revenu instable c’est pourquoi un parrainage est indispensable pour que Puri continue ses études dans les meilleures conditions.
Puri est parrainé !

Nuandaw a 16 ans et elle est en seconde. Originaire du Birmanie, elle est issue de la minorité ethnique Shan et vit avec sa tante. Sa maman, qui travaille loin, gagne moins de 8 euros par mois, ce qui ne suffit pas pour assurer l’éducation de sa fille. Douée à l’école, Nuandaw aimerait poursuivre ses études après le lycée. Elle hésite entre des études administratives en affaires publiques et une formation en droit ! Elle parle très bien anglais. C’est une jeune fille très mature et dynamique, qu’un parrainage aidera beaucoup pour croire en ses rêves !

Lay vit dans un village reculé de la province de Preah Vihear au Cambodge. Ses parents se sont endettés pour préparer leur champ et peinent à rembourser leur dette. Lay est en Grade 10, (2nd en France), sa matière préférée est la biologie. Lay est parrainé !


Babeth

Une histoire de famille

“Pour moi ça a été très vite une évidence de proposer à mes enfants de parrainer. Ils ont entre 4 et 17 ans et, tous à leur manière, gèrent cette nouvelle relation. Ils sont heureux d’échanger avec leurs filleuls, de comprendre comment ils vivent, de les aider.
Tous mesurent la chance de vivre dans un pays où l’éducation est présente. »

Babeth

Offrir un parrainage

Anne-Flore Aucoc
Anne-Flore Aucoc Responsable des nouveaux parrains