Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

L'ancien foyer de Putao

Putao est une ville au pied de la chaîne de l’Himalaya, à l’extrême nord de l’Etat Kachin. Bien qu’elle soit située à basse altitude, l’hiver y est particulièrement rude du fait de la proximité des montagnes. En effet, de décembre à mars les températures peuvent avoisiner les -10°C. Le foyer Saint- Anthony a 35 ans et est fait entièrement en bois. Les bâtiments où les jeunes dorment, mangent ou étudient n’étaient pas du tout hermétiques au froid et au vent. Il manquait certaines planches sur des pans de cloisons et certaines poutres qui soutiennent la structure étaient en mauvais état.

Outre la faible isolation thermique des bâtiments, on pouvait aussi constater que les vêtements des jeunes étaient trop légers pour ces températures. N’ayant pas les moyens de s’acheter une tenue plus chaude, ils portaient souvent en haut un T-shirt ou un maillot et une veste légère ; pour le bas, un short de sport ou un longji et des tongs. Ceci est très agréable pour la douceur estivale mais invivable lorsque le froid de l’hiver s’installe : difficultés pour dormir, tenir son stylo, être attentif en cours…  Cela avait aussi des conséquences sur le moral des jeunes et pouvait leur faire abandonner les études.

Le froid et la vétusté du foyer Saint Anthony rendaient très difficiles les conditions d’études et de vie des 45 pensionnaires. Ce projet avait donc pour objectif de rénover la cuisine et les salles d’études du foyer.

 

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Vue de l’extérieur du foyer avant les travaux
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Vue de l’intérieur du foyer avant les travaux
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Coin cuisine avant les travaux
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Une classe avant les travaux
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Des poutres en piteux état
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Avant les travaux

Les travaux de rénovation

Rénovation de la cuisine des jeunes :

Le réfectoire a été entièrement rénové car la structure du bâtiment était trop abîmée. Du ciment a été coulé au sol pour donner une base stable et, à part le toit en tôle, le reste a été bâti en bois. Ce sont les jeunes restés pendant les vacances scolaires au foyer, qui ont peint l’extérieur de la cuisine pour protéger le bois.

Rénovation de la salle d’étude :

Les cloisons du rez-de-chaussée ont tout d’abord été enlevées. Les poutres qui portent l’étage supérieur ont été remplacées ainsi que les montants. Un mur de briques de 1m a été dressé. Pour le sol, du ciment a été coulé. Et comme pour le réfectoire, c’est une vingtaine de pensionnaires restant durant les vacances, qui se sont occupés de la peinture. De nouvelles planches de bois ont ensuite été posées.

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Le foyer est maintenant prêt à accueillir de nouveaux ses jeunes !

Les jeunes accueillis au foyer Saint-Anthony sont issus de villages reculés dans les montagnes kachin. Pour la plupart, leurs parents sont fermiers et n’ont souvent pas les moyens de les nourrir. Le climat rend les conditions de vie rudes et les difficultés à acheminer les vivres fait que les produits de première nécessité sont au-dessus des moyens des habitants. Ces villages n’ont généralement ni collèges ni lycées pour répondre aux besoins scolaires.

Ainsi le départ en foyer pour ces enfants, notamment ceux tenus par des religieux (qui sont nettement moins regardants sur la capacité de payer les frais d’accueil), leur offre une chance de terminer leur scolarité. C’est aussi un moyen d’éviter de tomber dans le trafic ou la consommation de drogues, omniprésents dans cette région de la Birmanie, en plein milieu du « triangle d’or ».  De même le trafic humain de l’autre côté de la frontière chinoise ou l’enrôlement de force d’enfants-soldats dans une armée ethnique constituent d’autres fléaux, écartés tant que ces jeunes étudient dans les foyers.

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao

Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Les jeunes du foyer Saint Antony de Putao
Rénovation du foyer Saint Antony de Putao
Le foyer terminé !

Merci aux partenaires et donateurs

Merci à tous les généreux donateurs qui ont considérablement amélioré la vie de ces enfants !

Je découvre d'autres projets en Birmanie

Progression : 83%

Collecté : 21 893,49 € sur 26 142,35 €

Anne Monmoton
Anne Monmoton Responsable Birmanie Contact