Un nouveau bâtiment pour le foyer de Kanpetlet

L'ancien foyer de Kanpetlet

Kanpetlet est une ville de l’état Chin en Birmanie de 4000 habitants. Elle fait partie de la région la plus pauvre du pays et l’accès à la scolarité y constitue donc un des principaux défis. L’ancien foyer de Kanpetlet était vieux et tombait en ruine : il ne permettait pas d’accueillir les enfants de la ville dans de bonnes conditions. Les WC étaient hors service : les enfants utilisaient donc ceux de la paroisse, insuffisants en nombre et situés hors du foyer. Afin de répondre à ces problématiques, le Père Anthony a sollicité en 2019 Enfants du Mékong afin de construire un nouveau foyer et de nouveaux sanitaires.

 

Père Michael avec des jeunes du foyer
Le Père Michael avec des jeunes du foyer

Les travaux en photos

Le début du travail de fondations, en Avril 2020
Le début du travail de fondations, en Avril 2020
Le Père Anthony a repris la gestion des travaux à la suite du Père Michael décédé entre temps
Le Père Anthony a repris la gestion des travaux à la suite du Père Michael décédé entre temps
Après 3 mois de confinement, les transports de marchandises ont pu reprendre pleinement leur activité.
Après 3 mois de confinement, les transports de marchandises ont pu reprendre
pleinement leur activité.
Livraison de sable
Livraison de sable

Le nouveau foyer est terminé !

Après des mois de travaux ralentis par le confinement… Voici enfin le nouveau foyer qui permettra d’accueillir une trentaine de filles ! L’ancien foyer sera utilisé pour les garçons. Au total, ce sont 60 enfants qui pourront loger dans ces 2 foyers, contre 24 seulement en 2019. Audevant du foyer, on voit une partie du potager de la paroisse. A l’étage, on aperçoit des guirlandes de maïs, qui constitue ici l’alimentation primaire des enfants.

Le foyer a une vocation sociale : il permet aux familles les moins fortunées d’y placer leur enfant, afin que celui-ci bénéficie d’une meilleure scolarité. En plus de bénéficier de 3 repas quotidiens, les enfants bénéficient au foyer de temps d’étude réguliers avec un accompagnateur qualifié, mais aussi de cours supplémentaires dans différentes matières.

Le foyer, après les travaux !
Le foyer, après les travaux !

De bonnes nouvelles sur ce foyer

Les 4 nouveaux sanitaires sont situés devant le foyer. Ce sera donc bien plus pratique pour les enfants que d’utiliser les toilettes de la paroisse. Ces nouveaux sanitaires ont été construits en dur, ce qui leur permettra d’être utilisés pendant de nombreuses années !

Les enfants qui demeurent au foyer malgré la pandémie sont en général issus de familles très nombreuses, orphelins, ou sont issus de familles très pauvres, qui ne peuvent les garder sans qu’ils constituent une charge financière trop importante.

Pour ces enfants très vulnérables, la vie au foyer est très importante. D’une part, cela leur permet de continuer à étudier. En d’autres termes, cela signifie également que cela leur évite de travailler aux champs et d’arrêter l’école.

  • La construction de ce foyer et des sanitaires a permis d’améliorer de manière significative les conditions de vie des élèves
  • La capacité d’accueil est également plus importante et donc plus d’enfants peuvent bénéficier d’une bonne structure d’accueil et étudier dans de meilleures conditions.

Merci aux partenaires et donateurs

Un immense MERCI à la fondation David Hadida et surtout à Eloise Rocca pour l’aide au financement de ce magnifique projet ! Merci à tous les généreux donateurs qui ont considérablement amélioré la vie de ces 60 enfants !

Je découvre d'autres projets en Birmanie

Progression : 83%

Collecté : 21 893,49 € sur 26 142,35 €

Anne Monmoton
Anne Monmoton Responsable Birmanie Contact