Un foyer rénové pour des enfants birmans de l’état Chin

L’état Chin est l’état le plus pauvre de la Birmanie. Caractérisé par sa géographie montagneuse et ne disposant d’aucune ressource naturelle, l’état a toujours été laissé en marge du développement du pays. Rung est un des villages les plus reculés de cette région.

Rung

L’accès aux soins de base, à l’éducation et aux télécommunications est quasi inexistant dans les villages reculés de l’état Chin.

De tous ces villages, Rung est l’un des plus reculés. On ne peut s’y rendre, depuis 2014, qu’en moto et au prix de grandes difficultés pendant la saison des pluies. Les habitants vivent de manière très traditionnelle et les ressources y sont limitées. La culture (riz, petits légumes…), l’élevage (poulets, cochons) et la cueillette sont les principaux modes de subsistance pour les familles. Les familles sont très nombreuses.

Les montagnes de l'état Chin
Les « Chin hills » ou les « collines de l’état Chin ©Benoit Lasnet de Lanty
Père Nichola ©Romain Delenda

L’éducation à Rung

Rung dispose d’une école qui va jusqu’au collège. Les professeurs ne sont pas originaires de Rung et rentrer chez eux représente un long trajet. Ils partent donc parfois le vendredi pour passer le week-end chez eux et font le trajet de retour le lundi, pour n’être présent finalement que 3 jours de la semaine à l’école.

Les élèves de l’école viennent de Rung et des 11 autres plus petits villages alentours qui dépendent de Rung pour l’éducation. Parmi ces villages, le plus éloignés est à 16 kilomètres. Les enfants qui viennent de ces petits villages doivent donc trouver logement à Rung. Il n’y a qu’un seul foyer tenu par le père Nicholas, et beaucoup d’enfants logent dans des petites cases en bambou à proximité de l’école. Quand on arrive sur le terrain de l’école, on voit donc un véritable petit campus d’une vingtaine de petites cabanes en bambous où des enfants de 6 à 15 ans vivent par eux-mêmes. Ce sont des abris très précaires et très simple : une unique salle carrée, de 4 mètres sur 4. Leurs parents leur donnent du riz et des légumes et ils cuisinent eux-mêmes. Le soir, les enfants étudient dans ces mêmes cases, à la lueur d’une chandelle.

Le Père Nichola accueille une trentaine d’enfants dans son foyer. Certains sont en pension complète, et d’autres ne viennent que le soir pour profiter de l’électricité et de l’ambiance studieuse dans la salle d’étude.

Les besoins du foyer de Rung

Le besoin le plus urgent était de permettre un environnement propice à l’étude dans ce foyer car les conditions étaient précaires.

Pour répondre à ce besoin, le Père Nichola a sollicité l’aide d’Enfants du Mékong pour :

● La construction de 20 bancs et bureaux pour accueillir les enfants à l’étude du soir dans de bonnes conditions afin d’inviter plus d’enfants à venir étudier.
● Terminer le bâtiment en aménageant le premier étage. Cela s’est fait grâce à des planches de bois clouées sur les pilotis déjà existants. C’est le mode de construction classique de la région. Cela remplit un objectif double : stabiliser le bâtiment et offrir un nouvel espace à aménager. Entre le premier étage et le deuxième étage, le père aménagera ainsi une salle d’étude, deux dortoirs séparés pour filles et garçons et une chambre pour un boarding master.
● Construire un toit entre le grand bâtiment et la cuisine afin d’avoir un passage sec pendant la saison des pluies. Ce type d’installation est classique en Birmanie : un bâtiment pour le foyer, et une cuisine séparée, les deux étant reliés par un toit.

Les bénéficiaires de ce projet

Les bénéficiaires sont les enfants de Rung et des 11 villages alentours qui souhaiteront profiter de ces nouvelles infrastructures. Le père pourrait alors en accueillir une trentaine en pension complète et jusqu’à quarante pour l’étude du soir.

La rénovation du foyer par étape

Le projet de rénovation du foyer s’est déroulé en quatre étapes : le renforcement des fondations du bâtiment, la finition du premier étage, la construction de tables et de bancs pour l’étude des enfants et la construction d’un petit porche entre le bâtiment et le foyer.

Le Père Nichola a fait refaire les fondations du foyer en béton pour consolider les pylônes. Certaines poutres ont également été changées et des planches ont été installées au premier étage pour fermer la pièce. Les structures du balcon ont également été remplacées. La fabrication des tables et des bancs a été achevée. Les planches avaient été préparées près de Rung pour faciliter leur transport. Aujourd’hui les enfants peuvent travailler correctement sur des tables !

Un grand merci aux donateurs de ce projet, grâce à qui 40 enfants peuvent bénéficier d’une meilleure structure d’accueil !

Soutenir d'autres projets de construction en Birmanie

Progression : 32%

Collecté : 11 350,00€ sur 34 925,88€

Etudiants Yangon Birmanie
Progression : 35%

Collecté : 11 929,50€ sur 33 363,53€

Progression : 37%

Collecté : 30 820,00€ sur 83 115,29€

Progression : 41%

Collecté : 10 313,06€ sur 25 152,94€