Aider nos enfants à poursuivre leur scolarité en 2024, au centre de Sisophon

Progression : 38%

116 466 € sur un objectif de 300 226 €

Le centre scolaire de Sisophon est né en 1993 pour faire face à l’insécurité qui frappait les villages de la région : un état de guerre larvée et de banditisme provoquait alors des mouvements importants de population vers la ville de Sisophon, incluant de nombreux enfants orphelins, victimes des mines ou de mauvais traitements, et livrés à eux-mêmes.

Le Centre comprend 7 foyers et un centre scolaire. Il offre à 286 enfants un havre de paix et une structure familiale, propice à l’éducation et au développement personnel.

L’objectif du Centre est de permettre à des enfants qui ont des capacités intellectuelles et la volonté d’étudier d’augmenter leurs connaissances en leur proposant toute une série de cours complémentaires de qualité : mathématiques, khmer, physique, chimie, biologie, langues étrangères… Ces cours sont ouverts à tous, filleuls Enfants du Mékong, mais aussi enfants venant de l’extérieur.

Découvrir la pédagogie du Centre

L’enfance et l’adolescence forgent la vie. Aidons ces enfants à grandir dignement. Merci pour eux !

Témoignage de Phanna, en 2ème année d'études au Centre

Je vis au centre de Sisophon depuis mes 13 ans. Je suis arrivée en 2017, lorsque j’étais en grade 8 (l’équivalent de la 4ème). Mon papa est décédé alors que je n’avais que 6 ans. Cela a été très difficile pour ma maman. Nous étions déjà dans une situation de grande pauvreté. J’ai deux petites sœurs : l’une est en grade 11 (1ère) et l’autre en grade 2 (CE1). La plus jeune vit dans notre village natal avec notre grand-mère qui est très âgée.

Ma mère et mon beau-père travaillent en Thaïlande en tant qu’ouvriers. Alors comprenez ma joie de vivre au centre de Sisophon ! Enfants du Mékong est devenue ma seconde famille. C’est un foyer où je peux étudier dans de bonnes conditions et surtout créer de belles amitiés. Pendant mon temps libre, j’aime aller aux cours de danse khmère. J’aime aussi le badminton. Je ne suis pas fan de football, mais j’apprécie le volley-ball !

Je suis actuellement en deuxième année d’administration publique à MNU, l’université de
Sisophon. J’aime beaucoup mes études, c’est très intéressant. Je suis toujours en foyer au Centre. Je vis avec 10 autres étudiantes, c’est super sympa ! Mon objectif professionnel est de travailler dans l’administration à Phnom Penh. J’aimerais beaucoup découvrir la vie en grande ville.

Mon rêve est de gagner assez d’argent grâce à mon travail, afin d’aider ma famille et de soutenir mes sœurs dans leurs études. A titre personnel, je rêve de skier dans les montagnes suisses ! Un jour, peut-être ?

Perspectives 2024

Education

Les cours complémentaires proposés au Centre ont pour objectif de pallier les lacunes des écoles publiques au Cambodge.

Solutions à mettre en œuvre : projet d’apprentissage en autonomie par les filleuls, complété par des sessions régulières avec des enseignants pour obtenir des clarifications, des conseils et des interactions directes, combinant ainsi flexibilité et encadrement pédagogique.

Orientation

Accompagner toujours mieux les filleuls afin que l’apprentissage élémentaire à l’école porte du fruit.

Solutions à mettre en œuvre : aider les filleuls à mieux se connaître et à mieux connaître les propositions de formations offertes par le système éducatif au Cambodge.

Rénovation

Poursuivre la rénovation du Centre et entretenir les infrastructures pour garder les lieux propres et sécuritaires.

Solutions à mettre en œuvre : mettre en place de la signalétique afin d’encourager les jeunes à prendre soin de l’environnement dans lequel ils évoluent. Une rénovation des foyers et des salles de classe est prévue.

Saski Travailleuse sociale au Centre et ancienne filleule

Je suis très reconnaissante de tout ce qu’Enfants du Mékong m’a apporté.

J’ai 23 ans. Je suis arrivée au centre Enfants du Mékong de Sisophon quand j’avais 10 ans, je logeais dans un des foyers du Centre. J’ai des souvenirs inoubliables de toutes ces années avec mes amies, mes professeurs et les volontaires !

Je suis très reconnaissante de tout ce que l’association m’a apporté : j’ai pu obtenir mon diplôme de droit, et je prépare cette année le barreau !

Cela fait maintenant deux ans que je travaille dans l’administration du centre de Sisophon, je m’occupe des achats. C’est une façon de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour moi !

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contact