Un foyer pour les H’mongs des montagnes

Sans ce foyer, ces jeunes de l’ethnie Hmong n’iraient sans doute pas à l’école. Découvrez pourquoi.

Je parraine

Progression : 53%

Enfants parrainés : 7 sur 13

Les Hmongs face au développement du Vietnam

La province de Yen Bai est située au nord-ouest du Vietnam, à mi-chemin entre la ville d’Hanoï et les frontières chinoise et laotienne. La province est vallonnée, recouverte de forêts, et peuplée d’une multitudes de minorités ethniques (Muong Lo, Thai blancs, Thaï noirs et H’Mong).

Les familles Hmong de la région comptent en moyenne 7 enfants. Habitant de petites maisons en bois, beaucoup vivent de la maigre culture du riz, du manioc et du maïs. La pauvreté des terres ne leur permet de récolter que le nécessaire pour leur consommation personnelle. Aucun revenu donc pour ces familles, qui n’ont aucun moyen de payer les frais liés à la scolarité de leurs enfants.

Pourtant, la région se développe, par le tourisme et l’industrie notamment. Quel avenir pour les familles Hmongs du Nord Vietnam face à ce développement galopant, elles qui ne sont jamais allées à l’école et vivent depuis des générations dans la plus grande simplicité ?

Une jeune mère Hmong et son bébé.

Un foyer pour les plus pauvres

« Ce jeune est notre voisin le plus proche. Sa famille n’habite qu’à 30 Km de l’école ! »  Le père Chu Van Khuong nous présente en riant son foyer. Depuis 5 ans, il y accueille une vingtaine de jeunes Hmongs des montagnes alentours. « En plus de leur pauvreté, ces familles vivent coupées du monde, éloignées de tout et donc de l’école. La famille de ce jeune par exemple habite à 150Km du collège le plus proche. Sans ce foyer, impossible d’étudier ! » poursuit-il.

Comme tous les filleuls Enfants du Mékong, les jeunes qui vivent ici ont été sélectionnés sur des critères de pauvreté mais aussi sur leur motivation. Et il en faut, dans cette région ou plus d’un jeune sur deux arrête ses études dès la fin du collège. Dans ce foyer, proche des établissements scolaires, les jeunes peuvent faire leur devoir, apprendre la vie en communauté, et suivre des cours de vietnamien, langue qu’ils ne pratiquent pas chez eux.

Les jeunes dans le foyer

En parrainant le foyer de Nghia Lô, vous permettez à ces jeunes Hmongs de poursuivre leur scolarité sereinement, dans un environnement porteur et motivant. Pour 28 € par mois, soient 7 € après déduction fiscale, votre parrainage finance la nourriture, l’eau et l’électricité ainsi que les frais de scolarité de 2 jeunes.

Avec votre parrainage, vous recevez chaque année des nouvelles du foyer, et pouvez suivre son développement, ses anecdotes. Et si vous prévoyez un voyage au Vietnam, ajoutez cette belle région à votre programme et venez visiter le foyer. Les parrains sont toujours très bien reçus, et les jeunes seront ravis de vous intégrer à la partie de football hebdomadaire !

Je parraine le foyer