Soutenez les étudiants Bahnars

Un programme d’excellence au cœur de la région isolée des Hauts Plateaux du Vietnam.

Je parraine

Progression : 71%

Enfants parrainés : 35 sur 49

La triste réalité des Bahnars

Être Bahnar au Vietnam est une réalité difficile. Cette ethnie montagnarde doit aujourd’hui lutter pour sa survie. Seulement 5% des villageois ont assez de terres pour pouvoir nourrir leur famille. Les autres doivent en complément chercher de petits emplois au jour le jour. Pour vivre, beaucoup ramassent des détritus dans les rues. Les déchets alimentaires sont revendus aux éleveurs d’animaux, et les canettes ou bouteilles en plastique sont vendues au recyclage.

Ces dernières années, les sècheresses sont devenues plus fréquentes sur les Hauts Plateaux, faisant baisser encore plus les revenus de ces familles d’agriculteurs. Nous rencontrons beaucoup de familles monoparentales, un des parents étant parti ou décédé des suites d’une maladie. Les familles n’ont souvent pas de quoi à payer les frais de santé. Nombreuses sont les familles endettées. Les sommes à rembourser sont considérables car les intérêts élevés empêchent les familles de pouvoir régler leurs dettes.

De nombreuses personnes âgées se voient confier leurs petits-enfants, lorsque les parents sont partis, malades ou décédés.

L'éducation : une solution difficile

Une famille Bahnar à Kon Robang
Une famille Bahnar dans la région des Hauts Plateaux.

Comment leur permettre de trouver un travail qui leur permettre de vivre dignement ? Comment permettre aux familles Bahnars de conserver leur culture tout en s’adaptant au monde moderne ? Comment les Bahnars peuvent-ils vivre en harmonie avec la société vietnamienne, eux qui ne parlent pas la langue du pays ?

Comme souvent, l’éducation est la clé. Un sésame pourtant difficile à atteindre pour ces familles d’une extrême pauvreté. Les établissements scolaires sont éloignés, les frais d’inscription augmentent avec le niveau scolaire, et l’inscription à des cours supplémentaires (payants) est souvent nécessaire. Sans parler des frais annexes : achat d’un uniforme, transports scolaires, achat d’un ordinateur ou d’une connexion internet pour suivre les cours à distance, etc.

Une motivation à déplacer des montagnes

Heureusement, quelques jeunes refusent la fatalité. Avec un courage et une persévérance qui forcent l’admiration, des jeunes Bahnars s’accrochent pour poursuivre leurs études malgré tout.

Le parrainage étudiant leur permet d’étudier sans se soucier de problèmes matériels. Cette aide précieuse leur permet d’acheter le matériel scolaire, les livres, le transport et, suivant les besoins, l’inscription à l’université ou à des cours supplémentaires.

Les bénévoles vietnamiens de notre association choisissent les jeunes sur deux critères : la pauvreté et la motivation. Plus que de les envoyer à l’école, le parrainage leur permet de sortir de la misère, et d’aider leur famille à faire de même.

Rejoignez l’aventure en soutenant un étudiant.
Dès le lancement de votre soutien, vous recevez une présentation complète de votre filleul : sa photo, son domaine d’étude, sa situation familiale… Vous pouvez échanger quelques lettres. Et si vous vous rendez au Vietnam, n’hésitez pas à aller le rencontrer. Vous constaterez par vous même la joie du parrainage !

Je parraine un étudiant