Aider les enfants du bidonville de Phuket

Derrière les beaux hôtels et les plages touristiques de Phuket se cache un bidonville dans lequel vivent de nombreux enfants.

Je parraine

Progression : 80%

Enfants parrainés : 24 sur 30

Les voyageurs connaissent Phuket pour ses plages, ses grands hôtels et ses activités très touristiques. Cette presqu’île du sud de la Thaïlande attire plusieurs millions de touristes par an. Pourtant, ce décors de rêve cache une misère bien réelle.

De nombreux migrants birmans vivent ici dans une semi-clandestinité. Employés des navires de pêche qui partent au large plusieurs mois consécutifs, leurs conditions sont très précaires. Pour les enfants du bidonville qui vivent entre violence, alcoolisme et insécurité, il est difficile d’imaginer l’avenir.

Anne-Flore a été volontaire pendant un an à l’école des enfants birmans de Phuket. Découvrez son saisissant témoignage :

Aider les enfants du bidonville

Au milieu de cette mer de tôle et de détritus : une île. Le centre Good Sheperd existe depuis une dizaine d’années, créé de toute pièce par la charismatique Sister Lakana. Un enfant de plus au centre, c’est un enfant de moins dans la rue. Ici, plus besoin de travailler comme vendeur ou employé d’usine : les enfants sont considérés, estimés, aimés. Ils y apprennent le thaï, qui leur permettra ensuite de rejoindre l’école publique, mais aussi les mathématiques, l’anglais, la danse et la musique.

Le centre a également une vocation sociale. Chaque jeudi, les professeurs vont rendre visite aux familles dans le bidonville. Ils encouragent les parents à laisser leurs enfants à l’école ou proposent de l’aide dans les démarches administratives. Ils prennent aussi simplement le temps d’écouter les souffrances et difficultés de ceux qui y vivent.

Découvrez en images la situation des enfants du bidonville :

Soutenez le centre de Phuket !

En parrainant le centre, vous permettez à ces enfants de reprendre confiance en l’avenir. Votre parrainage (28€ par mois, 7€ après déduction fiscale) finance le fonctionnement du centre et le salaire des professeurs, ce qui permet à cette école d’accueillir tous les enfants, même si leurs parents ne peuvent pas payer. Une part du parrainage sert également à financer un petit bus scolaire, qui vient chercher les enfants directement dans le bidonville pour les amener à l’école.

Si vous avez un jour l’occasion de voyager à Phuket, venez voir par vous même ce centre incroyable. Préparez vous à un moment extraordinaire : tous les parrains y sont formidablement accueillis !

Parrainez le centre de Phuket