Le projet « covid19 » d’Enfants du Mékong au Vietnam

Le Vietnam, bien que peu touché par la Covid, a tout de même pris des mesures de protection très importantes lors de cette période de pandémie mondiale.

Les mesures prises par le Vietnam suite à la Covid19

Ces mesures, telles que la distanciation sociale puis le confinement, ont impacté la vie et l’économie du pays. Les personnes les plus touchées ont été les travailleurs journaliers. Ces employés travaillent au jour le jour en fonction des besoins : aide-maçon, porteurs, ouvriers en usine, employés dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie, les motos-taxis ainsi que les vendeurs de rue ou sur les marchés. Ils sont très nombreux à être dans ce cas au Vietnam. De nombreux Vietnamiens se sont donc retrouvés sans travail, et donc sans aucun revenu, pendant cette période de crise.

Face à cette situation, des mouvements de solidarité se sont mis en place pour aider les plus démunis.

Enfants du Mékong a créé un « projet Covid-19 » afin de soutenir les familles de nos filleuls qui ont été les plus impactées. Nous avons demandé à nos responsables locaux de nous faire remonter les besoins, en justifiant la demande.Perte de travail, plus de revenu… Ils nous indiquaient un montant qui pourrait soutenir la famille. Grâce à ce travail et à l’aide de donations importantes, Enfants du Mékong a pu aider 779 familles au Vietnam ! 74 000€ ont ainsi été distribués, chaque famille ayant reçu entre 70 et 100€. Les responsables de nos programmes ont choisi en priorité les familles qui n’avaient plus aucun revenu suite à la perte de travail pendant l’épidémie et qui faisaient face à des frais importants (de santé notamment). Les besoins remontés ont davantage concerné les familles en zones urbaines, ou du moins celles qui ne possèdent pas leur propre terrain de riz et qui sont habituellement obligées d’en acheter pour leur consommation.

Grâce à cette aide financière supplémentaire, les familles ont pu payer les besoins de la vie courante (nourriture, loyer…) et aussi les frais de santé (médicaments, examens médicaux).

Caritas & les initiatives locales

Caritas, association catholique caritative au Vietnam, a également réagi face à la crise et est venue en aide aux personnes dans le besoin. Ainsi, de nombreuses distributions de riz et de nouilles instantanées ont été mis en place. A Haiphong par exemple, ville située au nord-est du pays, le bureau local de l’association a organisé pendant le confinement 5 distributions à 5 endroits différents de la ville. La Croix-Rouge de la ville, des représentants du comité populaire de la ville ainsi que de nombreux bénévoles religieux et civils étaient présents aux distributions. Les familles bénéficiaires ont pu repartir chacune avec un sac contenant du riz, des nouilles, de l’huile ainsi que des produits tels que des solutions désinfectantes et des masques. Les volontaires de Caritas avaient au préalable sélectionné les personnes pouvant bénéficier de cette aide. En tout, ce sont 1500 personnes qui ont pu venir aux distributions et repartir avec le sac de provision.

Pendant la crise de la Covid19, le Vietnam a également vu apparaître un nouveau type de distributeurs automatiques : des distributeurs de riz (ATM riz) mis en place en Avril dans l’ensemble du pays.  Les autorités du pays ont décidé d’installer ces distributeurs gratuits un peu partout dans le pays afin d’aider un maximum de personnes dans le besoin. Dans la commune de Liên Minh par exemple, au nord du pays (province de Lao Cai), plusieurs centaines de personnes sont venus s’y approvisionner. Certaines familles proches du seuil de pauvreté recevaient 5kg de riz et les plus pauvres recevaient 10kg de riz.

Vous aussi, venez en aide aux familles touchées par la Covid19 au Vietnam !

Je soutiens les familles d'Asie
Sibylle Laureau
Sibylle Laureau Chargée de pays Vietnam Contact