Nos interventions en CP-CE1-CE2

Durée : jusqu’à 1h45

En 1 ou 2 séances au choix

Nos objectifs

 

Sensibiliser vos jeunes sur l’importance de l’éducation à travers des témoignages forts d’Asie

Permettre à vos élèves de mieux se connaître

Découverte du sentiment de gratitude qu’éprouvent vos élèves dans leur vie du quotidien.

retour choix du cycle

Comment se déroule notre intervention ?

L’éducation est ton plus précieux trésor, c’est elle qui donnera de la lumière à ton avenir. (Sinet Sem, filleul)

Présentation d’Enfants du Mékong (15 min)

  • Où est l’Asie ?
  • Quelle est la mission de l’association ?
  • De quoi vient-on leur parler particulièrement aujourd’hui ? De jeunes aidés par Enfants du Mekong qui ont pu aller à l’école et pour qui cela a changé la vie. Ils vont témoigner de la chance qu’ils ont d’apprendre.

L’école est une chance: témoignage vidéo ou texte d’un jeune asiatique (20 min)

  • Echange sur le témoignage, le constat : les familles les plus pauvres ne peuvent envoyer leurs enfants à l’école. La route pour y aller est trop compliquée et souvent trop longue, les transports n’existent pratiquement pas ou sont trop bas de gamme, le climat est trop chaud, il pleut souvent… et même si souvent l’école est gratuite, il faut payer pour les fournitures, les transports, les repas, les uniformes … les enfants travaillent dans les champs ou l’usine pour aider leurs parents après l’école, il est très dur pour eux de faire leurs devoirs en parallèle et de suivre le rythme
  • Questions/réponses sur l’environnement dans lequel vivent et étudient ces jeunes asiatiques
  • Echanges sur le témoignage : Pourquoi est-ce une chance d’aller à l’école pour ces jeunes asiatiques et pour vos élèves ?

Echanges sur la notion de gratitude et le fait de savoir dire merci / Elaboration d’un panneau collectif intitulé «Mur de la gratitude» (20 min)

Par l’observation détaillée du portrait de l’enfant qu’ils auront vue (Prin, Boula, Tak, Pagna…), les élèves sont amenés à comprendre que malgré un contexte difficile, les jeunes dont ils ont eu le témoignage sont dans la joie de pouvoir aller à l’école.

C’est la gratitude qui leur permet de profiter pleinement de la chance qu’ils ont d’aller à l’école. Ils voient toutes les choses qui sont faites pour eux. Ils vivent l’école comme un cadeau.

Chacun prendra un petit temps individuel pour rédiger une gratitude personnelle sur un petit bout de papier, il pourra la coller sur l’affiche dédiée apportée par l’intervenant.

Comment aider ceux qui n’ont pas la chance d’aller à l’école? (15 min)

  • A quoi sert une action solidaire ? Pour Enfants du Mekong, un parrainage ou un don sert à payer toutes les dépenses autour de l’éducation : l’uniforme quasiment toujours de rigueur en Asie, les transports jusqu’à l’école (généralement en vélo, en bus ou en moto), les repas à la cantine et/ou à la maison, les fournitures scolaires (cartable, stylos, cahiers …), les cours supplémentaires indispensables dans certains pays…
  • Une réflexion à un engagement individuel ou collectif (course solidaire, marché de Noël, vente de gâteaux, bol de riz…)

Pour la classe :

Un panneau collectif sur la gratitude à afficher et à faire vivre toute l’année !

Pour l’enseignant :

Une BD pédagogique « A grands pas de tortue » pour aller plus loin avec les élèves.

Pour chaque élève :

Un livret avec des contes asiatiques à lire en famille.