Notre proposition pour le lycée

Durée : 2 heures

En 1 ou 2 séances au choix

Notre message aux lycéens : étudier est une promesse d'avenir

Par le témoignage de jeunes d’Asie, nous voulons faire prendre conscience aux lycéens qu’étudier est une clef majeure de réussite et de réalisation de leurs rêves.

Les élèves vont apprendre que l’école ouvre grand les portes de leur avenir mais aussi :

  • à mieux se connaître
  • à s’initier au service du bien commun
  • à travailler en équipe et être à l’écoute de leurs camarades

Nos interventions en primaire

Nos interventions au collège

Répondre aux exigences de l'Education Nationale

L’accompagnement, essentiel pour une orientation progressive tout au long de la scolarité, est renforcé à tous les niveaux pour permettre à l’élève d’élaborer progressivement son projet d’avenir et de formation. Il y aura plus de temps pour faire ses choix et favoriser sa réussite.

 

Un intervenant « J’ai un Rêve » peut intervenir dans ce cadre afin de permettre à vos élèves de prendre du recul par rapport à ce qu’ils vivent aujourd’hui, leur permettre de réfléchir à demain, de mieux se connaître, à leur redonner confiance en eux, et de comprendre le sens de leurs efforts.

Comment se déroulent nos interventions ?

Les efforts peuvent venir à bout des obstacles, mais pour cela il faut s’engager, persévérer et combattre l’ignorance. (Loumang Seng, Filleule)

Présentation d’Enfants du Mékong (10 min)

  • Quelle est la mission de l’association ?
  • De quoi vient-on leur parler particulièrement aujourd’hui ? De jeunes aidés par Enfants du Mekong qui ont pu étudier et transformer leur avenir. Ils vont témoigner de la chance inouïe d’apprendre dans un pays qui ne leur offrait pratiquement aucune chance.

L’école est une chance : témoignage vidéo ou texte d’un jeune asiatique (20 min)

  • Echange sur le témoignage, le constat : les familles les plus pauvres ne peuvent envoyer leurs enfants au lycée. La route pour y aller est trop compliquée et souvent trop longue, les transports n’existent pratiquement pas ou sont trop bas de gamme, le climat est trop chaud, il pleut souvent… et même si souvent l’école est gratuite, il faut payer pour les fournitures, les transports, les repas, les uniformes … les jeunes travaillent dans les champs ou l’usine pour aider leurs parents en rentrant des cours. Il est très dur pour eux de faire leurs devoirs en parallèle et de suivre le rythme.
  • Questions/réponses sur l’environnement dans lequel vivent et étudient ces jeunes asiatiques
  • Echanges sur le témoignage : Pourquoi est-ce une chance d’étudier pour ces jeunes et pour les élèves ?

Travail de groupe sur le témoignage d’un filleul d’Enfants du Mékong (25 min)

Les élèves se mettent en groupes de 3 à 5 élèves. Ils vont débattre et réfléchir sur le témoignage visionné et tenter de se poser les bonnes questions : En quoi l’éducation est-elle une clef pour grandir ? Qu’est-ce qui a fait qu’un jeune asiatique a su croire en ses rêves malgré sa situation de vie ? Comment a-t-il fait pour y arriver ? En quoi est-ce un exemple ? Quelle mise en perspective dans leur propre vie ?

Cette réflexion leur permettra de mieux comprendre le sens de leurs efforts et de les faire gagner en maturité. Le travail est accompagné et orienté.

Restitution (20 min)

Elaboration d’un panneau collectif « La recette pour réaliser mon rêve » (30 min)

En écho au travail fait sur le témoignage, les élèves évoquent tous les ingrédients qu’il faut pour pouvoir réaliser son rêve d’avenir : bien se connaitre, persévérer, avoir confiance en soi, être déterminé, ne pas s’arrêter devant les difficultés, passer à l’action etc…Une liste d’ingrédients leur est proposé pour les aider à trouver l’inspiration. L’intervenant accompagne les réponses et rassemble tous les éléments différents sur un panneau dédié. La « recette du rêve » est prête.

L’enseignant pourra accrocher le panneau en classe et le faire vivre tout au long de l’année.

Travail d’introspection individuel (15 min)

Inspiré d’une activité proposée aux jeunes soutenus par Enfants du Mékong (apprendre à mieux se connaître: ce que j’aime/n’aime pas faire, quels sont mes talents, mon rapport aux autres etc…)

Comment aider ceux qui n’ont pas la chance d’étudier ? (15 min)

  • Qu’est-ce qu’une action solidaire ? Pour Enfants du Mekong, un parrainage ou un don sert à payer toutes les dépenses autour de l’éducation : l’uniforme quasiment toujours de rigueur en Asie, les transports jusqu’à l’école (généralement en vélo, en bus ou en moto), les repas à la cantine et/ou à la maison, les fournitures scolaires (cartable, stylos, cahiers …), les cours supplémentaires indispensables dans certains pays…
  • Une réflexion à un engagement individuel ou collectif peut être proposé (course solidaire, marché de Noël, vente de gâteaux, bol de riz…)

Pour la classe :

Un panneau collectif « la recette du rêve » à afficher et à faire vivre toute l’année !

Pour l’enseignant :

Un livre de témoignage « J’ai un rêve » écrit par des étudiants cambodgiens soutenus par Enfants du Mékong

Pour chaque élève :

  • Une citation d’un jeune d’Asie offerte à chaque élève qu’il pourra s’approprier par la suite (sur la confiance en soi, la persévérance, la joie d’étudier etc.)
  • Un livret pédagogique pour pérenniser l’intervention (témoignages, activités proposées aux jeunes soutenus par Enfants du Mékong)