Des foyers pour mieux étudier

Nous sommes à Taunggyi, capitale de l’état Shan. Ce dernier étant le plus grand état du Myanmar, il subit, du fait de sa taille, un développement plus lent que ses états voisins. 

Ce retard dans le développement touche particulièrement les villages isolés où eau et électricité ne sont pas encore parvenus. Par ailleurs il concentre un nombre important de minorités ethniques telles que les Shans, les Palaung, les Akha, les Han, les Paoh, ou encore les Intha.

La congrégation des Zetaman a été fondée en 2000 par l’Evêque  de Taunggyi avec pour but de venir en aide au plus démunis via des initiatives locales adaptées aux demandes. Connaissant la situation des villages reculés et désireuses de venir en aide aux jeunes filles voulant  poursuivre leur scolarité, les sœurs de la congrégation ont décidé de créer leur propre «Boarding House» dans le quartier de Payapiu, sur les hauteurs de la ville. Malheureusement leurs moyens limités ne permettaient pas d’offrir à leurs étudiantes des conditions de vie décentes. Nombre d’enfants tombaient donc malade et avaient du mal à étudier.

Des enfants de Taunggyi
                                                           Des enfants de Taunggyi

Face à cette situation, les sœurs ont donc élaboré un projet de construction d’une et unique grande Boarding House en dur où pourrait loger et étudier l’ensemble des filles dans des conditions décentes. Pour financer ce projet, les sœurs ont fait appel à Enfants du Mékong.

Après validation et grâce à la générosité des donateurs,  les travaux ont pu rapidement débuter sur le terrain jouxtant les bâtiments qui formaient l’ancien foyer et acquis grâce à des fonds perçus de l’évêché de Taunggyi.

Les ouvriers attaquent le premier étage ©Enfants du Mékong
                                         Les ouvriers attaquent le premier étage ©Enfants du Mékong

C’est donc une dizaine d’ouvriers qui se sont lancés dans la construction du foyer qui est divisé en deux grosses parties : le premier étage devait accueillir le dortoir des filles tandis que le rez-de-chaussée était, lui, dédié aux études, aux soins et à la détente. La période des pluies, qui a été particulièrement longue et intense cette année, n’a pas facilité la tâche des ouvriers obligés, quelquefois, de s’arrêter de travailler pendant plusieurs jours. En parallèle de cette réalisation, le quartier de Payapiu a vu se construire dans le même temps un foyer similaire destiné à accueillir des pensionnaires garçons venus des zones reculées du Myanmar.

La salle d’étude située au rez-de-chaussée ©Enfants du Mékong
La salle d’étude située au rez-de-chaussée ©Enfants du Mékong

Or si elles avaient désormais fière allure, les Boarding House manquaient d’équipement : lits superposés, tables, chaises, moustiquaires…

Les contacts d’Enfants du Mékong sur place sont une religieuse des Zetaman et un prêtre. Ils sont aussi responsables des programmes de parrainages filles et garçons au sein de leur Boarding House respectives. Leur bonne gestion des ces programmes ainsi que des projets menés précédemment avec eux ont renforcé la confiance qu’ Enfants du Mékong leur témoignait. L’association n’a donc pas hésité à soutenir leur projet commun d’achat de fournitures pour meubler les deux foyers.

La nouvelle Boarding House de Payapiu à Taunggyi ©Enfants du Mékong
                       La nouvelle Boarding House de Payapiu à Taunggyi ©Enfants du Mékong

Les plans des lits et des tables ont été dessinés par un menuisier local . Ce dernier, aidé de quelques ouvriers,  a réalisé les 44 lits et les 33 tables. Les chaises ont été pour leur part achetées dans le commerce, de même que les moustiquaires. Grâce à la générosité des donateurs qui se sont mobilisés autour de ce double projet, les foyers ont pu être rapidement équipés.

Le premier étage accueille désormais le dortoir des filles ©Enfants du Mékong
                     Le premier étage accueille désormais le dortoir des filles ©Enfants du Mékong

 

Désormais les enfants de Taunggyi ont des foyers à même de leur offrir de bonnes conditions de vie et d’étude.

 

Les jeunes filles posant devant leur nouveau foyer ©Enfants du Mékong
                          Les jeunes filles posant devant leur nouveau foyer ©Enfants du Mékong

 

Pour connaître tous les projets auxquels Enfants du Mékong est actuellement en train de soutenir grâce à votre aide, cliquez sur ce lien !