Un réfectoire pour l’école de Chomnaom, au Cambodge

Progression : 19%

Collecté : 8 470,00 € sur 44 462,35 €

Depuis de nombreuses années, l’Eglise catholique participe à la reconstruction du Cambodge, notamment dans le domaine de l’éducation. Au sein de la préfecture apostolique de Battambang, un réseau d’écoles maternelles permet la scolarisation des enfants dès leur plus jeune âge, en particulier dans les campagnes où ces structures sont encore peu ou pas développées.
Dans le village de Chomnaom, près de la ville de Sisophon, une école maternelle accueille chaque année depuis vingt ans une centaine d’enfants. La paroisse locale favorise la scolarisation des enfants issus de familles pauvres à travers un soutien financier pour les frais d’inscription.

Jusqu’à présent, les salles du presbytère et quelques dépendances ont fait office de salles de classe. En 2021, un vaste chantier a permis l’élévation d’un bâtiment comprenant quatre salles ainsi que des toilettes. Il faut désormais compléter ce projet avec la construction d’un réfectoire permettant d’assurer le service des repas de midi, pour une centaine d’enfants.

L’objectif est de construire un réfectoire comprenant une vaste salle à manger en semi-extérieur pouvant accueillir une centaine d’enfants. Le bâtiment comprendra aussi une cuisine ainsi qu’un cellier. Le projet prend en compte l’achat d’un mobilier neuf afin d’assurer un meilleur confort aux enfants.

Les principaux bénéficiaires seront les enfants âgés de 3 à 5 ans, issus de familles pauvres, qui ne peuvent accéder à l’éducation en dehors de l’école de Chomnaom. De nombreux parents travaillant dans les grandes villes du pays (Phnom Penh ; Battambang) ou en Thaïlande sont assurés de trouver dans cet établissement un lieu d’accueil serein pour leurs enfants.

Le responsable local qui suivra le projet est le père Vincent Chrétienne (de la Société des Missions Etrangères de Paris – MEP), curé de la paroisse depuis plus d’un an. Il y restera pour encore 5 ans à minima.
Le père Vincent est en charge de l’école maternelle de Chomnaom, appuyé par une directrice salariée. Il entretient, depuis son arrivée au Cambodge il y a 4 ans, des liens étroits avec les responsables d’Enfants du Mékong, mais aussi avec les volontaires « bambous » présents dans le pays.
Il a à cœur de développer les liens avec Enfants du Mékong et de s’appuyer sur l’expertise de ses équipes en matière d’éducation, pour les jeunes de sa paroisse.

Pour Enfants du Mékong, cela fait sens de participer à cette initiative locale qui permettra de préserver l’accès à l’école pour tous ces enfants, dans un environnement propice à l’étude, avec un réfectoire adapté, sur site.

NOS AUTRES PROJETS HUMANITAIRES AU CAMBODGE

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contact