Des sanitaires pour les filles du foyer de Moblo, en Birmanie

Progression : 0%

Collecté : 0 sur 1 507,06 €

Présentation du projet

Dans l’Etat Karen, qui abrite l’ethnie éponyme en guerre civile depuis plus de 70 ans, le niveau de développement est très faible : pas d’électricité, absence de routes, peu d’écoles… Les habitants survivent grâce à l’agriculture et à ce qu’ils trouvent dans la jungle. Beaucoup de jeunes abandonnent leur scolarité très tôt faute de moyens.

Moblo, malgré son isolement et son accès difficile en particulier en saison des pluies, est un point de convergence pour les jeunes grâce à son collège. Afin d’héberger les collégiens, qui viennent parfois de loin, la paroisse a construit 2 internats : l’un qui accueille 24 filles et l’autre 13 garçons.

Ce projet de construction concerne le foyer des filles qui est situé à 500 mètres du vieux cimetière du village. La nuit, les filles ont peur de sortir à cause des esprits. Les croyances se sont installées chez les pensionnaires qui préfèrent se retenir toute la nuit. Beaucoup de ces jeunes filles, même celles de 14 ans, ne sont pas propres au lit. Le projet serait donc de construire des sanitaires accolées à leur dortoir. Ainsi pourraient-elles s’y rendre même la nuit et ne plus avoir d’«accidents», ce qui est très fâcheux pour leur estime de soi et leur hygiène.

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contact