Construction de 2 puits pour les filleuls de Ratanak Mondol, au Cambodge

Progression : 0%

Collecté : 0 sur 6 470,59 €

Présentation du projet

Contexte


Le district de Ratanak Mondol se situe à 60km au sud-ouest de Battambang, au Cambodge. Enfants du Mékong y soutient des jeunes depuis 2018. Ce district rural est très pauvre, les familles y cultivent magnoc ou maïs, mais ne peuvent pas cultiver le riz, faute d’eau et donc d’irrigation. Deux familles de filleuls soufrent plus particulièrement de ce manque : ils n’ont pas de puits et sont donc obligés d’acheter de l’eau chaque semaine pour cuisiner, se laver et boire.


La situation

Ces deux familles habitent non seulement loin d’une rivière, mais elles n’ont ni mare ni réserve d’eau. L’eau qu’elles achètent provient de la rivière, mais elle n’est pas potable. Ils sont obligés de la faire bouillir.

Le terrain de la famille de Choeun Thida, sur lequel un des puits va être creusé

L’objectif du projet est de donner aux familles de nos filleuls et à leurs voisins la capacité d’accéder à la quantité d’eau dont ils ont besoin, quelle que soit la saison. Pour atteindre cet objectif, Enfants du Mékong aimerait creuser 2 puits sur le terrain des deux familles.

La région étant très sèche, le creusement de ces deux puits répond à un besoin réel et même vital pour plusieurs familles. Les habitants n’ont pas suffisamment d’eau potable et, sans hygiène de base, les maladies se multiplient. Leurs dépenses pour s’en procurer sont aussi très importantes (environ 10$/2 semaines), pour une eau qui n’est même pas potable!

Ces puits seront donc salvateurs pour ces deux familles et tous leurs voisins (environ 20 familles) qui y auront accès : ils pourront donc boire une eau plus saine et faire d’importantes économies.

Enfin un puits offre une perspective de développement : ils pourront cultiver des fruits et légumes sur leur terrain.

Les bénéficiaires

Le premier puits sera creusé sur le terrain de la famille de Choeun Thida, une filleule EDM de 12 ans, issue d’une famille de 7 enfants. Elle est orpheline de père. C’est sa maman qui a demandé de l’aide à Enfants du Mékong, par l’intermédiaire de Rithy. Sur le même terrain vivent ses trois plus grands frères et sœur, tous mariés avec leurs enfants. Il y a en tout 13 personnes sur ce terrain.

Plus d’une dizaine de familles (dont 3 filleuls EDM) vivant près de la famille de Choeun Thida pourront utiliser ce puits. Une de ces familles est celle de Seng Bora, un filleul de 14 ans habitant en face de celle de Thida. Ils connaissent les mêmes difficultés de santé et d’argent car ils sont, eux aussi, obligés d’acheter de l’eau.

Le second puits sera creusé sur le terrain de la famille de Yi Sreypin. 12 personnes y vivent dans trois petites maisons distinctes : celle de Sreypin et ses parents, celle de son oncle et sa famille, et celle de sa tante et sa famille.

Le responsable local

Chan Rithy, est travailleur social au Centre EdM de Battambang. Il travaille chez Enfants du Mékong depuis 12 ans. Il est responsable de plusieurs programmes de parrainages, dont celui de Ratanak Mondol. Il connaît très bien les familles et leurs besoins. En effet, il rencontre tous les filleuls du programme de Ratanak Mondol chaque mois, et les visite personnellement chez eux au moins une fois par an.

De plus, ayant déjà suivi la construction d’un puits dans un autre de ses programmes en avril 2022, il sera très compétent pour gérer ce projet, sur toute la durée de sa mise en œuvre.

La mise en œuvre

Il faudra donc creuser deux puits, sur les terrains des deux familles de nos filleuls. En effet, chacune des 2 familles habitent à une extrémité du village. Le type de puits projeté est classique au Cambodge, la construction prend seulement quelques jours. C’est un modèle robuste qui durera des dizaines d’années !

 

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contact