Aider nos jeunes à poursuivre leurs études en 2021 au centre de Banteay Chmar au Cambodge

Progression : 34%

Collecté : 13 119,53 € sur 38 262,35 €

Présentation du projet

L’histoire commence en 2001, avec l’installation de l’association « Espoir en Soie » (tissage traditionnel) sur le terrain et l’ouverture d’une école maternelle. Elle continue lorsqu’en 2008, « Espoir en Soie » fusionne avec « Soieries du Mékong » et l’association donne la possibilité à Enfants du Mékong de donner des cours particuliers aux jeunes du village. En 2009 finalement, ouvre le premier foyer de jeunes !

Aujourd’hui, le centre de Banteay Chmar accueille quotidiennement 142 enfants (71 internes et 45 externes) allant de la maternelle au lycée et rayonne sur 26 villages aux alentours, suivant ainsi 66 enfants parrainés résidants avec leur famille.

Le 4 Août 2020, tout le monde a pu emménager dans le nouveau centre ! Déménagement un peu perturbé par la pandémie. Les jeunes sont arrivés au compte goutte en Août et Novembre.

Centre de Banteay Chmar
La nouvelle année scolaire a débuté le 11 janvier avec l’accueil des nouveaux grades 7 et de leurs familles !

"Ma Vie au centre de Banteay Chhmar" raconté par Vandeth, élève de 17 ans entrant en grade 12 (terminale)

 «Je viens de Bhamtraukum, un petit village de la province de Thma Puok.

 Lorsque j’étais en grade 10, j’ai rencontré Enfants du Mékong. Ils m’ont trouvé un parrain et je suis venu vivre au centre de Banteay Chmar. Cela fait maintenant deux ans.

Je passe en grade 12 en janvier. Mes matières préférées sont les mathématiques et l’anglais. J’aimerais beaucoup devenir médecin pour pouvoir aider ma maman malade et les gens qui en ont besoin. Mais je doute pouvoir y arriver car ce sont des études très difficiles et chères.

J’aime beaucoup notre nouveau centre : il est très beau et nous avons beaucoup d’espace. J’apprécie également la vie de foyer : je m’entends très bien avec les autres jeunes, tout est simple il n’y a jamais d’histoire.

Ce que je préfère le plus ce sont les films du samedi soir tous ensemble !

Je remercie mon parrain et Enfants du Mékong de me donner la chance de pouvoir étudier. Sans cette aide, je n’aurai jamais pu aller au lycée qui est trop loin de chez moi et j’aurai dû arrêter l’école et probablement aller travailler dans les champs. »

Témoignage de Vila LOEUNG, travailleuse sociale au centre depuis 4 ans et ancienne filleule EDM

«  Avant d’être travailleur social dans un centre EDM, j’ai étudié 4 ans au centre Christophe Mérieux à Phnom Penh. Je suis très reconnaissante à l’association de m’avoir sortie de la misère en finançant mes études.

Aujourd’hui il me semble normal de travailler au sein d’un centre EDM pour transmettre aux jeunes ce que j’ai reçu pendant tant d’années. Je suis très épanouie dans mon travail, j’apprécie beaucoup les moments de partage et d’échange avec les étudiants notamment.

Le nouveau centre me plait beaucoup, les jeunes s’y sentent bien aussi, c’est important pour les motiver dans leurs études. »

Centre de Banteay Chmar

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets Contact