Aider nos jeunes à poursuivre leurs études en 2024, au centre de Tuguegarao

Progression : 0%

0 sur un objectif de 111 027 €

Le centre scolaire de Tuguegarao accueille 43 jeunes, âgés de 18 à 23 ans, issus de familles très pauvres. Le Centre se trouve au Nord des Philippines, sur l’île de Luzon.

Les filleuls du Centre étudient à l’université dans des filières aussi variées que l’ingénierie, la finance, la comptabilité, la restauration, la psychologie, le social, l’éducation… Grâce au parrainage, ils ont les moyens d’accomplir certains de leurs rêves comme devenir des professionnels reconnus et sortir leur famille de la pauvreté.

Durant tout leur cursus, les étudiants du Centre sont suivis et accompagnés par une équipe encadrante : une responsable de centre et une assistante sociale, toutes les deux Philippines, assistées par deux volontaires Bambou. Ensemble, ils veillent au développement personnel de chaque jeune, les encouragent, les guident, les responsabilisent, et mettent en place des activités de formation humaine et professionnelle.

Découvrir la pédagogie du Centre

Merci beaucoup pour votre soutien !

Trina Etudiante au Centre en 4ème année d'études

J’ai été changée intrinsèquement, pour le meilleur.

Enfants du Mékong est ma seconde maison et m’a permis d’aller à l’école puis à l’université. Mon parrain a pris en charge mes fournitures scolaires, mes frais d’université et quasiment tout le reste. Tout ce qui restait à ma charge était de faire de mon mieux chaque jour pour réussir dans mes études. Grâce à cette aide, j’ai pu embrasser les études dont je rêvais afin de devenir technicienne médicale. Enfants du Mékong m’a fourni un abri, une opportunité d’être meilleure et d’avoir un but dans la vie.

L’esprit de l’association de rendre service sans rien attendre en retour a guidé mon choix de carrière. Je sais au fond de moi que j’ai été changée intrinsèquement, pour le meilleur. Enfants du Mékong n’est pas seulement une organisation, c’est une famille où l’on peut vraiment être soi-même.

Je suis un témoin vivant du bien qu’apporte Enfants du Mékong, en particulier avec ma famille recomposée, et un environnement familial chaotique et pauvre. Ainsi, la dimension de l’association va au-delà du filleul et de ses études, pour s’étendre à toute sa famille. Après chaque passage de typhon, si la famille du filleul est touchée, l’association est présente pour fournir de la nourriture et des biens de première nécessité.

Je fais le vœu qu’Enfants du Mékong soutienne toujours plus de filleuls méritants en leur offrant un abri, comme ce fut le cas pour moi

Perspectives 2024

Sélection des nouveaux étudiants

Entre février et mai 2024 a lieu la distribution des formulaires de candidature. Mi-février, un forum d’orientation a été organisé pour les candidats et des premières sélections de candidats ont été effectuées. La sélection finale aura lieu après les visites de familles de chaque candidat en avril et mai.

Le Centre sera en capacité d’accueillir jusqu’à 14 nouveaux filleuls à la rentrée 2024 !

Formation holistique

Chaque promotion bénéficiera des formations proposées par le Student Development Program, travaillant à l’élaboration de modules toujours adaptés aux problèmes rencontrés par les jeunes.

En 2024, les axes de travail principaux seront les addictions numériques, l’affectivité et la gestion d’un budget personnel.

Accréditation DSWD

Pour continuer à être accréditée à héberger des jeunes, Enfants du Mékong doit répondre aux exigences de la DSWD (accréditation du Ministère de la Protection sociale et du développement).

Des travaux sont prévus dans le Centre afin de le mettre aux normes, en particulier la rénovation de la cuisine.

Marvillon Etudiant au Centre en 3e année d'études

Je considère Enfants du Mékong comme une famille.

Les filleuls se comportent les uns avec les autres comme des frères et sœurs. Les travailleurs sociaux et les bambous sont considérés comme des parents de substitution. Nous sommes originaires de divers endroits et avons des coutumes, des traditions et des pratiques différentes mais nous savons tous comment nous respecter les uns les autres. Nous avons parfois des malentendus et des problèmes, comme toute famille. Pour y remédier, nous organisons des forums ouverts et des séances de partage.

Enfants du Mékong répond à nos besoins quotidiens et nous envoie à l’école, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, je le sais. Enfants du Mékong me façonne et me prépare pour l’avenir. C’est un tremplin vers un avenir radieux !

Violaine Janssen
Violaine Janssen Relation donateurs et bienfaiteurs, responsable projets