Au Vietnam, les enfants Van Kieu des montagnes

Notre responsable de programme, Mr Ba Thong

Nous sommes en plein cœur des montagnes, à quelques kilomètres de la frontière du Laos. Dans cette région reculée vivent des familles de minorité ethnique Van Kieu. Avec Ba Thong, notre responsable de programme, nous cherchons des parrains et marraines pour 6 enfants.

Parrainer un enfant Van Kieu

LES MONTAGNARDS EXPROPRIÉS

Dans ce village des montagnes, les filleuls sont issus d’une minorité ethnique très pauvre : les Van Kieu (deux types de Van Kieu : les Bru et les Paco). Les parents des filleuls sont agriculteurs ou font des petits boulots journaliers.

Les minorités Bru et Paco ont peu de ressources. Ils vivaient de la culture en jachère jusqu’à ce que des vietnamiens plus aisés (de la minorité majoritaire, les Kinh) deviennent propriétaires de la majorité des terrains de la région. La différence de niveau de vie entre les Kinh et les minorités ethniques est flagrante. Expropriés, les Van Kieu font des petits boulots journaliers où cultivent le manioc, la pomme de terre et le café.

Le revenu moyen est de 2€ par jour (50.000 VND). Leurs revenus sont maigres et instables, ils ne suffisent pas à subvenir aux besoins ni à payer la scolarité des enfants.

De courageuses mamans de filleuls reviennent des champs ! En moyenne, une famille Van Kieu compte 3 à 4 enfants.

Les maisons des filleuls Van Kieu sont construites en bois, sur pilotis, dans des chemins de terre. L’intérieur est très rudimentaire ! La plupart des familles n’ont pas l’eau courante, et certaines n’ont pas encore l’électricité.

LES FAMILLES VAN KIEU

Le taux d’illettrisme  est très élevé chez les adultes, qui ne voient pas toujours l’intérêt de l’école. Enfants du Mékong veut encourager les enfants du village à poursuivre leurs études pour choisir leur avenir et briser le cercle de la pauvreté.

Pour aller à l’école, les enfants doivent emprunter des routes escarpées à pied, en vélo, ou à moto. La scolarisation des enfants Bru est compliquée car les cours sont dispensés en vietnamien, qui n’est pas leur langue natale (les Van Kieu ont leur propre dialecte), ils doivent donc redoubler d’efforts pour apprendre cette langue et suivre leurs cours. Les grossesses précoces sont également un facteur de décrochage scolaire.

Dans ces conditions, l’éducation des enfants n’est pas toujours la préoccupation des parents et le décrochage scolaire est important dans la région.

Parrainer un enfant Van Kieu

Mr Ba Thong connaît toutes les familles des filleuls. Nous sommes ici chez Thien et sa famille ! Ses parents ont 6 enfants scolarisés et ont une dette de 50 000 000 VND soit 1 850€.

L’HISTOIRE DE HÀO

Hào est une petite fille de 6 ans, elle est actuellement en classe de CP. Hào est l’aînée de trois enfants en bas âge. Elle vit avec sa famille dans une maison délabrée, en bois, tôles et bâches. Dans la maison ils n’ont ni accès à l’eau courante ni à l’électricité.
Cette famille est très pauvre car ils cultivent leur propre terre. Toute leur économie dépend des récoltes. Cela représente environ 10 000 000 VND (soit 390€) par an.

Hào est une enfant timide et serviable. Elle aime beaucoup s’occuper de ses petits frères. Lorsqu’elle a du temps libre, elle aide ses parents pour la vaisselle ou le ménage. Chaque matin, elle se rend à l’école à pieds. Plus tard, elle rêve de devenir chanteuse.

Parrainer un enfant Van Kieu

PARRAINER UN ENFANT À MINH HOA

Permettre aux enfants Van Kieu d’accéder à l’éducation, les mener vers un meilleur avenir par la formation à un métier pour qu’ils puissent à leur tour aider leurs familles : telle est notre ambition de nos programmes à long terme.

Votre parrainage finance les frais de scolarité, les fournitures scolaires et les cours supplémentaires de votre filleul. Le surplus d’argent est utilisé par le foyer pour offrir un environnement d’apprentissage optimal au filleul et à ses frères et sœurs : achat de nourriture, travaux dans la maison, paiement des frais de maladie…

Vidéo : À quoi sert l’argent du parrainage ?

En savoir + sur le parrainage

En rejoignant la grande famille
d’Enfants du Mékong :

  • Vous recevrez un dossier de parrainage complet vous présentant votre filleul(e), sa famille, son environnement…
  • Vous recevrez chaque mois la newsletter d’Enfants du Mékong
  • Vous serez invités à de nombreux évènements en France
  • Vous avez la possibilité d’aller rendre visite à votre filleul(e) au Vietnam

Parrainer un enfant Van Kieu

AUTRES BESOINS AU VIETNAM