Parrainez via Diane et Guillaume

Comme Diane et Guillaume, rejoignez l’aventure du parrainage

Je parraine via Diane et Guillaume

Le parrainage, c'est un truc génial, découvrez nos témoignages !

Diane : Je parraine depuis 2 ans environ et en tant qu’institutrice, je suis vraiment sensible à l’éducation des enfants issus de villages reculés, camps de réfugiés ou encore de bidonvilles. Comme le soulignait Mandela, « l’éducation n’est-elle pas l’arme la plus puissante pour changer le monde ? »

Guillaume : Je suis tombé dans la marmite du parrainage quand j’étais petit, car mes parents parrainaient déjà. Depuis près de 12 ans, je soutiens l’éducation de Thanh qui vit au Vietnam. C’est peu d’effort pour moi, et j’ai la conviction que l’impact est considérable pour Thanh, qui ne saurait sans doute ni lire ni écrire sans cette aide.iane, 

Avec Diane, nous parrainons 3 enfants, en Birmanie, au Vietnam et aux Philippines. C’est un projet génial, qui n’est pas très chronophage et dont on voit le fruit dans le temps. Grâce à la déduction fiscale, cela nous coute que 18€ par mois pour les 3 parrainages. On donne un espoir à 3 enfants et ca nous coute que l’équivalent d’un repas pour deux au Macdo… un truc de dingue !!

Pourquoi profitez-vous de votre mariage pour faire la promotion du parrainage ?

Diane et Guillaume : Quand on s’engage l’un avec l’autre pour la vie, l’engagement que représente le parrainage est comme la cerise sur le gâteau. Lancez-vous, c’est une aventure géniale ! Pour en savoir plus sur le parrainage, cliquez sur la vidéo !

Qu'est-ce que le parrainage ?

Enfants du Mékong et Diane et Guillaume vous remercient !

Votre parrainage va permettre d’améliorer concrètement le quotidien de votre filleul : en plus de trouver le chemin de l’école, il sera nourri, habillé et parfois soigné. Au-delà de ce soutien financier, c’est aussi un lien affectif qui se tisse avec votre filleul au fil des années. Il vous écrit deux ou trois lettres par an qui vont vous permettre de découvrir son quotidien et suivre sa scolarité.