Le volontariat avec Enfants du Mékong | Enfants du Mekong

Le volontariat avec Enfants du Mékong

C’est en 1988 que démarrent les missions Bambous. Depuis, chaque année, une soixantaine d’étudiants ou jeunes professionnels partent en Asie pour répondre avec une immense générosité aux besoins des populations. Ils permettent d’assurer le lien avec les parrains, les filleuls, les partenaires financiers et le siège. Ils s’assurent du bon acheminement des fonds et du bon suivi des parrainages et des programmes de développement. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook des Bambous juste ici !

 

Les Missions Bambous :

Elles s'adressent à des personnes célibataires ou mariés (avec ou sans enfants). Un nombre limité de missions est disponible pour des couples et des familles.

Etudiants ou jeunes professionnels : âgés de 20 à 35 ans, qui décident, au cours de leurs études, avant d’intégrer la vie active ou en prenant une année sabbatique dans le cadre de leur profession, de donner au moins un an de leur vie auprès des enfants pauvres d’Asie.

 

Elles sont réparties dans les 7 pays du Sud-Est asiatique où Enfants du Mékong mène son action : Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, Philippines, Birmanie et Chine.

 

Elles ont une durée minimale de 13 mois. Les départs ont lieu durant l'été. Un tuilage est prévu entre les anciens et les nouveaux Bambous.

 

Les volontaires partent sous contrat de VSI (Volontariat de Solidarité internationale, loi du 24 février 2005). Ce statut présente de nombreux avantages : une formation avant départ, une indemnité de subsistance (non imposable), la prise en charge des frais de voyage, une assurance en responsabilité civile, une couverture sociale, une mutuelle complémentaire ainsi qu’une assurance rapatriement sanitaire, une aide à la réinsertion au retour. Les volontaires qui acceptent de partir en mission avec l’association doivent adhérer pleinement à son esprit. De même, il faudra qu’ils s’adaptent au pays où ils iront, à sa culture, à sa population et au projet qu’ils serviront. Enfants du Mékong ne crée pas de projets mais donne des moyens financiers et humains aux responsables locaux pour les réaliser. Dans le même esprit, les Bambous ne partent pas créer des projets mais se mettent au service de l’un d’eux, à la suite de nombreux volontaires et sous la tutelle des responsabless qui y consacrent leur vie. Les Bambous se feront certes plaisir en vivant une expérience fabuleuse, mais ils ne changeront pas le monde. Ils serviront un projet qui fonctionnera encore après leur départ.